noblechairs Hero – Son évolution après 3 ans d’utilisation

0

Lorsque l’on teste un produit, bien souvent, on ne peut juger de ses qualités que sur le moment du test. Pour le reste, savoir comment il vieillira, la tenu dans le temps, etc. relève plus du parie qu’autre chose. Heureusement, nous avons eu l’occasion de tester le noblechairs Hero pendant un peu plus de 3 ans de manière vraiment intensive. À l’instar du Icon, nous allons vous faire un petit retour d’expérience sur la manière dont il a vieilli. Alors, peut-on se tourner vers noblechairs si l’on veut un fauteuil qui dure dans le temps ? Voyons cela.

Avant toute chose, je dois préciser que le Hero était un fauteuil de bureau que j’utilisais de manière quotidienne. Effectivement, il a été soumit à rude épreuve durant ces trois années puisque je l’utilisais entre 5 à 6 heures par jour et ce, de manière quasi quotidienne. Idem, je précise que je ne suis pas non plus un poids plume puisque je mesure 1m90 pour environ 110 à 115 kg.

Qu’est-ce qui a le plus vieillit en 3 ans d’utilisation ?

Maintenant que cela est dit, qu’en est-il de l’état de ce bon vieux Hero ? Avant de voir ce qui a le mieux tenu dans l’histoire, voyons ce qui s’est le plus détérioré. Dans un premier temps, je doit dire qu’au fil des années, le vérin du siège a perdu en fluidité. Ainsi, pour le faire descendre, il fallait se placer au milieu de l’assise et là, la descente se faisait plus par « à coup » que de manière régulière. Cela dit, en trois ans, je ne l’ai jamais graissé, peut-être aurait-il fallu que je le fasse.

Avec ceci, je peux également mentionner l’élastique du coussin des cervicales qui s’est également détendu au fil des ans. Par ailleurs, il ne faisait pas de peluches et ne partait pas en charpie comme celui de l’Icon. Toutefois, il a conservé sa souplesse et restait toujours aussi agréable à l’utilisation… Juste qu’il était moins tendu au niveau de l’appui-tête du dossier.

Concernant les accoudoirs, ces derniers, au fil des années se sont légèrement assouplis, sans pour autant se déformer. Par ailleurs, ce sont les montants, chromés qui ont pris des marques. Comme on peut le voir sur la deuxième photo de la galerie, les montant affichent bien des trais à l’emplacement des crans des accoudoirs.

Pour finir, nous avons un peu de peinture, sur le pied qui est partie à l’extrémité des cinq branches. Là dessus, je ne suis guère surpris, puisque c’est là que je posais, la plupart du temps, mes pieds. D’ailleurs, la peinture ne s’écaille pas au fil du temps et tient vraiment bien.

Et le reste alors ?

Finalement, là où j’ai été le plus surpris par ce Hero, c’est par la tenue du revêtement. En effet, la marque utilise un polyuréthane épais qui affiche une excellente longévité. Comme stipulé plus haut, j’utilisais mon fauteuil de manière quotidienne et malgré ces années de service, ce dernier ne ce sera pas écaillé, il est juste devenu un poil plus brillant. Je suppose que les différents tissus, à force de frotter dessus, auront fini par le lustrer quelque peu. Néanmoins, au niveau du dossier : R.A.S. Même constat pour les coutures qui ne se sont pas défaites !

Par la suite, je peux mentionner la mousse au niveau de l’assise qui s’est légèrement tassée à l’endroit où reposaient mes cuisses. Même si la marque utilise une mousse très ferme, au vu de mon poids et de son utilisation quotidienne, je suis surpris qu’elle n’ai pas plus bougé que ça même. Idem pour celle du coussin des cervicales qui a conservé sa souplesse d’antan. Par ailleurs, le second pour le dos, je ne l’ai tout simplement pas utilisé, trop gênant.

Autrement, l’un des avantages de ce modèle est d’intégrer un système de réglage de la profondeur des lombaires. Globalement, une fois qu’on a trouvé le bon réglage, on n’y touche pas et finalement, c’est ce qu’il s’est passé. Durant toutes ces années, j’ai dû l’ajuster une dizaine de fois tout au plus.

Conclusion

Finalement, au bout de ces trois ans d’utilisation quotidienne, le Hero n’aura que peu bougé. Certes le vérin perdait en fluidité, l’élastique du coussin des cervicales était distendu et on peut parler d’un peu de peinture partie au niveau du pied, mais rien qui ne rende le fauteuil inutilisable. Au contraire, je suis plutôt surpris et satisfait de la longévité du produit proposé par noblechairs.

Maintenant, si vous vous posiez la question de savoir comment vieillissaient ces chaises, vous en avez un nouvel aperçu. Donc si vous hésitiez à investir dans l’un de ces modèles, vous pouvez y aller les yeux fermés. La marque vous propose des sièges durables dans le temps. D’ailleurs, je n’ai passé que trois ans avec, cependant, il aurait pu durer d’avantage, j’ai simplement eu l’occasion de tester la version TX (test disponible ici) 😛.

noblechairs Hero - 3 ans après

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires