Intel Rocket Lake-S : loin d’être largué ?

Les processeurs Rocket Lake-S devraient arriver en début d’année comme nous avons pu déjà en parler. Evidemment, nombreux sont ceux qui ne donnent pas cher de leurs peaux compte tenu des performances tonitruantes de la nouvelle famille Ryzen 5000.

Cependant, Intel se fait discret et pourrait ne pas avoir dit son dernier mot. En effet malgré ce dernier round en 14nm ( Rocket Lake-S utilisent leurs nouveaux cœurs Cypress Cove , une adaptation en 14nm +++ de la microarchitecture Sunny Cove ), les bleus semblent avoir trouvé la clé pour apporter une amélioration considérable de l’IPC.

Rocket Lake-S : l’IPC et la fréquence pour sortir la tête de l’eau

Pourquoi l’histoire de la fréquence et de l’IPC sont-ils toujours mis en avant: les jeux et la plupart des applications continuent de s’appuyer sur des cœurs haute fréquence pour générer des fréquences d’images élevées et une latence plus faible. En outre, le nombre d’IPC ( instructions par cycle ) combiné à une hausse des fréquences permet évidemment de monter très haut dans les tests. Ce faisant, Intel continue de repousser les limites des performances avec les gains IPC et les fréquences nécessaires pour les jeux, la création de contenu et le multitâche. Sur Rocket Lake, on comprend bien qu’Intel a cherché à faire “all-in” sur sur tableau. Pour augmenter la fréquence il a onc fallu diminuer le nombres de cores physiques dans l’enveloppe actuelle, toujours compatible socket 1200.

Gros score CB 20…Mais comment ?

Un test en fuite sous Cinebench R20 nous apprend donc qu’un Rocket Lake-S à 5.5Ghz vient d’obtenir 655 points. Un score à mettre en perspective avec les 649 points ( le record de performances jusque là ) obtenu par un Ryzen 5950X.

Alors évidemment, on ne sait pas comment ce score a été obtenu. On aura bien remarqué qu’à quelques semaines de l’arrivée des Rocket Lake-S, EK et CoolerMaster nous dévoilent aussi des systèmes exclusifs aux CPUs Intel, pour refroidir drastiquement ces derniers…

Alors nous surveillerons cette nouvelle génération Intel, tout en sachant qu’elle n’est qu’une transition vers de vraies changements…Mais ça c’est pour plus tard.

Contenu en rapport

Voir commentaires

  • Intéressant, je comptais changer ma config vieillissante notamment un i7 4770K et j'étais décidé de partir sur un Ryzen mais du coup on va attendre un peu voir ce qu'Intel nous réserve, en espérant qu'ils se positionneront aussi niveau tarif, mais je pense qu'ils auront compris qu'il ne faut plus sous estimer AMD.

  • Intel compense son incompétence à améliorer ses cpu par un vulgaire tri en usine et OC de l'extrême, pitoyale....
    Hâte de voir le voltage utilisé pour tourner à 5.5ghz , 1.45v ou 1.55v ? Les vrm des cm ne vont pas apprécier du tout

    Personne pour modifier leur affiche et notifier ceci :

    New Enhanced Intel UHD Graphics ft Xe Graphics Architecture

    Same Performance vs Gen 5 integrated graphics (non projected)

    :D

Partager
Publié par
La Rédac
Tags: INTEL

Publications récentes

GPRO X070 : Une RX 5700 XT Fanless chez Sapphire !

De son côté, Sapphire développe une nouvelle carte graphique basée sur la RX 5700 XT.…

18 janvier 2021

Test : Powercolor RX 6900 XT Red Devil

Nous continuons notre tour d'horizon des cartes graphiques AMD avec aujourd'hui, le modèle haut de…

18 janvier 2021

La liste des prix des Intel 11eme Gen Rocket Lake

Les processeurs de la 11eme génération de chez Intel devraient sortir à la fin du…

17 janvier 2021

Nvidia envisage de lancer des cartes dédiées au minage

Ne soyons pas naïfs, Nvidia et AMD sont très contents de faire des affaires avec…

16 janvier 2021

L’acquisition d’ARM par Nvidia devrait capoter

Le deal que Nvidia comptait finaliser en 2021 a toutes les chances de capoter. En…

16 janvier 2021

ASRock se joue d’Asus et de MSI sur leurs Z590

En ce samedi matin, une publication sur la page Facebook d'ASRock a retenu notre attention.…

16 janvier 2021