IBM cède une partie de son activité à GlobalFoundries

0
1099

Si le nom de GlobalFoundries ne vous parle pas, sachez qu’il s’agit de l’une des plus importantes fonderies indépendantes à ce jour. Comme TSMC, l’entreprise produit des circuits intégrés pour les entreprises de semi-conducteurs comme AMD.

ibm_logo_bigIBM et GlobalFoundries ont annoncé aujourd’hui avoir signé un accord définitif dans lequel Globalfoundries se rendait propriétaire de toute la partie commerciale et production liée au semi-conducteur d’IBM. Ce rachat concerne les propriétés intellectuelles, les technologies de classe mondiale et les technologies en rapport avec IBM. Via ce rachat, le fondeur devient donc un fournisseur exclusif de processeur de serveur en 22 nm, 14 nm puis 10 nm et ce, pour les dix prochaines années.

Une des clauses de l’accord stipule qu’IBM pourra continuer ses recherches sur les semi-conducteurs, le stockage dans les nuages (cloud), Big Data et les systèmes de transactions sécurisés. En effet IBM poursuit son investissement de trois milliards de dollars sur cinq ans dans la recherche des semi-conducteurs. GlobalFoundries bénéficiera d’un accès privilégié à ces recherches.

Grâce à cet accord, GlobalFoundries sera également titulaire de milliers de brevets jusque-là détenus par IBM. Par cette action, l’entreprise sera alors la propriétaire de l’un des plus importants portefeuilles de brevets en lien avec les semi-conducteurs du monde. De plus le fondeur va bénéficier de l’une des meilleures équipes techniques du domaine, de quoi solidifier les bases dans les futurs processus de gravures en 10 nm et moins.

globalfoundries logo
John E. Kelly III qui n’est autre que le vice-président et directeur de recherche chez IBM voit cet accord d’un bon œil puisqu’il affirme qu’il étend la longue collaboration déjà existante entre les deux partenaires depuis 2009. Il évoque aussi que cette acquisition permet à IBM de se concentrer sur la recherche des semi-conducteurs, des matériaux utilisés pour leurs mises au point, des capacités de développement et d’expertise pour les systèmes à haute valeur financière.

L’acquisition par le fondeur va booster la production de semi-conducteurs aux Etats-Unis. La firme a également un capital financier très fort puisqu’il est question de dix milliards de dollars pour 2014-2015. La majorité de cette somme sera investie à New-York. De plus GloFo a déjà créé plus de 300 emplois au même endroit et plusieurs milliers d’autres aux Etats-Unis en 2009, date de sa création.

Nous apprenons également que le fondeur va acquérir et exploiter des installations de productions de semi-conducteurs un peu partout aux U.S.A. Tout cela permettra à la firme de pouvoir satisfaire la demande de ses clients. GlobalFoundries promet également de fournir des emplois aux salariés d’IBM dans les établissements faisant partie des activités cédées. En revanche, seule une équipe en lien avec les semi-conducteurs destinée aux serveurs restera chez IBM. A la fin de la transaction, le fondeur sera celui qui compte le plus grand nombre d’employés du nord-est des États-Unis.

La question financière est de plus très douloureuse puisqu’IBM débourse pas moins de 4.7 milliards de dollars au total. Cette somme inclue également 1.5 milliards de dollars en trois ans pour que le fondeur reprenne son activité.

admin-ajax

Contenu en rapport

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de