Gleen Hinton revient chez Intel

0

A peine nommé, le nouveau PDG d’Intel ne cache pas ses ambitions. Pour se faire, il vient de faire sortir de sa retraite Glenn Hinton.

Glenn Hinton et Paul Otellini présentant un CPU 45nm Nehalem sous Windows XP

C’est sans doute un nom qui ne parle pas à la très grande majorité des gens mais dans les faits c’est un des meilleurs spécialistes de la microarchitecture des CPU X86. Gleen est un ancien de la maison et c’est à lui qu’on doit notamment l’architecture Core et Nehalem en 2007-8 sur lesquelles l’entreprise s’est appuyée depuis des années. En 1986, il était l’un des deux principaux micro-architectes du i960 CA, premier microprocesseur superscalaire au monde. Il a travaillé chez Intel plus de 30 ans. Il a à son actif plus de 90 brevets pour 8 conceptions de CPU différentes.

Changement de culture chez Intel : le retour des ingés ?

C’est assurément un retour très important qui semble confirmer que le changement de CEO n’est pas qu’une modification cosmétique. Glenn Hinton devrait travailler sous la direction de Raja Koduri qui reste l’architecte en chef d’Intel mais qui s’occupe principalement la recherche et le développement de l’architecture GPU Xe.

L’arrivée du nouveau boss semble susciter une vague d’enthousiasme que confirme les déclarations de Glenn sur son retour :

“Après avoir pris ma retraite pendant trois ans, j’ai décidé de retourner travailler chez Intel (où j’ai travaillé pendant 35 ans auparavant). Qu’est-ce qui me pousse à faire une telle chose ? Je travaillerai pour projet passionnant d’un CPU haute performance. Le retour de Pat Gelsinger en tant que PDG m’a également aidé à prendre la décision de revenir . “

Pat Gelsinger est un Pdg avec une formation technique, comme Lisa Su d’AMD. Il semble qu’il dispose d’une aura pour mobiliser les anciens et les nouveaux talents au sein de l’entreprise. Savoir qu’au sommet de l’entreprise il y a quelqu’un qui comprend parfaitement les problématiques qu’un designer rencontre au quotidien et qui met le produit au centre de la stratégie est un élément rassurant. Bob Swan était un financier qui s’est prêté au rôle de PDG, et sur le terrain des revenus, sa mission chez Intel a été plus qu’honnête…Mais les enjeux passent maintenant par une remise en route de la machine Intel sur sa gamme de produits.

 

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires