Explication : c’est quoi le Chip Binning ?

0
3504

Les processeurs de 11e génération Rocket Lake-S comme Core i5-11600K ou le Core i9-11900K, sont désormais disponibles dans des versions pré-binnées chez Silicon Lottery. On a pu voir par le passé d’autres distributeurs proposer des versions « ultimes » de certains CPU avec une garantie de performances… Mais comment est-ce possible ?

Chip-Binning-CPU

Le Chip Binning, tout d’abord un processus industriel « normal »

Aussi incroyable que cela puisse paraitre, un même processeur peut avoir des résultats différents en fonction de la série dont il provient. Pour avoir un début d’explication, il faut revenir à la de fabrication des puces. Malheureusement, ni la technologie ni les matériaux utilisés ne sont parfaits à 100%. Il y aura toujours des résidus à l’échelle nanométrique, soit à l’intérieur de l’usine, soit au plus profond du silicium brut et des métaux utilisés. Peu importe leurs efforts, les fabricants ne peuvent pas rendre une copie parfaite et uniforme pour chacun des exemplaires qui sortent de leurs lignes de production.

chip binning

Cette situation est connue par les fondeurs depuis la nuit de temps… La première chose qu’ils font pour garder une cohérence, c’est tout simplement un tri. Dans un premier temps au sein de l’usine, les fabricants scannent leurs plaques de silicium pour rechercher les défauts majeurs en utilisant un microscope à balayage automatique. Ensuite, une fois les puces découpées, celles-ci vont encore passer une série de tests.

Chip binning

Cet entonnoir va progressivement écarter les puces les moins performantes d’une famille pour ne garder que les meilleures. Alors attention, cela ne veut pas dire que les poubelles de l’usines vont regorger de CPU. Dans le cas des derniers Intel par exemple, le sommet des 8 cœurs sera donc le i9-11900K, un processeur écarté plus tôt pourra être un i7-11700K et un autre encore un peu plus tôt un 11700 tout court… Le binning de puces est donc un processus industriel tout à fait normal.

Mais aujourd’hui, le « CPU binning » est devenu synonyme d’autre chose pour certains amateurs de performances

Au bout de ce processus industriel, quand les CPU (ou les GPU et les ram) arrivent chez un grossiste, certains se sont dit qu’il fallait rajouter un tri encore plus drastique. En d’autres mots, certains acharnés se sont dit qu’il fallait tamiser encore plus fin.

Pour aller plus loin :
Alder Lake-S débarquerait en novembre 2021

Avant de se faire chez les grossistes, il arrivait que les marques elles-mêmes filtraient encore un peu plus un petit lot de CPU afin d’alimenter les overclockers, une certaine presse, etc pour que leur dernier bébé puisse briller de milles feux. C’est moins le cas aujourd’hui.

Certains overclockers ont aussi compris comment mettre les chances de leur côté. On pensera ainsi à un « célèbre » overclockeur/YouTuber allemand très très proche du grossiste Caseking et qui peut ainsi avoir accès à l’intégralité de son stock CPU pour choisir les meilleures puces… ça aide un peu non ?

Ainsi, certains ont décidé de tester et de trier les CPU afin de garder les meilleurs et évidemment de les vendre plus chers ! Vous l’aurez compris, une série de tests est ainsi effectuée pour chaque processeurs et évidemment, on obtient quelques surprises.

Chip Binning

Ainsi pour rester sur Silicon Lottery, leurs tests permettent de constater que seulement 29% de leur stock de 10900K sont capables de tenir les 5.1Ghz (sur 8 cœurs) et 5.2Ghz  (4 cœurs)… Pour obtenir l’un de ces CPU, il vous en coutera 879.99$ contre 619,99$ pour le même processeur s’arrêtant à 4.9Ghz !

OC Binning-CPU

Les CPU pré-binnés, c’est pour qui ?

On en arrive à la seule, la vraie question : pour qui / pour quoi faire ?

Les processeurs pré-binnés sont destinés aux utilisateurs qui souhaitent briller dans les compétitions d’overclockings (ou sur les réseaux sociaux).

Ils permettent aux plus extrémistes d’entres-nous de disposer d’une base excellente autour de laquelle on va essayer de construire un système encore plus performant. Le but ultime étant le score, rien que le score. Autant dire que nous sommes là dans la niche de la niche.

Pour le reste, on pourrait dire qu’un CPU favorablement trié chauffera moins… Mais soyons franc, une différence de 100 à 200 MHz ne produira aucun gain majeur pour le grand public, aucune différence ne sera perceptible dans son utilisation au quotidien. Mais pour les acharnés, ces puces sont juste le Saint Graal.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires