Qu’ouïe-je ? Les cartes chinoises devant NVIDIA dans l’IA ?

2

Le problème quand on dépend d’un pays étranger dans certains secteurs, c’est que quand on se fait sanctionner dans ledit secteur, la situation devient vite compliquée. C’est exactement ce qui se produit actuellement avec la Chine dans le domaine des nouvelles technologies avec des embargos à tout va sur les GPU/ordinateurs de fortes puissances. Les États-Unis ne voulant pas perdre la place de leader. En anticipant tout ceci, une entreprise locale, Moore Threads, s’est donc mise à produire des cartes chinoises (conception et production). Si la partie gaming n’est pas folle, visiblement les résultats sont plus convaincants côté IA.

 

Des cartes chinoises aussi rapides que celles de NVIDIA dans l’IA ? Réellement ?

Moore Threads MTT S4000 - cartes chinoises

Dans le secteur de l’IA, on ne va pas se mentir, NVIDIA dispose d’une avance considérable. On l’a vu, l’entreprise a su s’imposer comme leader du secteur et croule maintenant sous les commandes avec des produits phares comme la H100 notamment.

Publicité

Du côté de Moore Threads, nous retrouvons une carte : la MTT S4000, un modèle destiné au secteur professionnel. Visiblement, cette dernière obtient de bons résultats dans le secteur de l’intelligence artificielle. Bien entendu, les tests ont été menés en comparant un cluster Kua’e Qianka Intelligent Computing Cluster à d’autres équipés de GPU du caméléon. Ce dernier présentant le même nombre de cartes que celui de NVIDIA et l’entrainement de l’IA a pris 13,2 jours avant de fonctionner de manière fiable, sans erreur ni interruption.

Il en ressort qu’avec le modèle MT-inifini-3B, les cartes chinoises se positionnent en troisième position en comparaison d’autres modèles LLM. Cependant, ce que nous ne savons pas, c’est quelles cartes NVIDIA étaient utilisées face aux modèles de Moore Threads. Les sources supposent qu’il est question de NVIDIA A100. Des GPU d’ancienne génération.

Bien évidemment, si cela n’augure que du bon pour la Chine, mais faut garder à l’esprit que la conception de GPU reste compliquée et tout ne se passe pas comme prévu. Néanmoins, si les choses se poursuivent, il n’est pas impossible que l’Empire du Milieu réussisse à être autonome dans ce domaine et, finalement, c’est ce qui pourrait être le plus dommageable pour l’occident : voir sa capacité de sanction devenir inefficace en cas de conflit.

2 COMMENTAIRES