nVidia GPP : la FTC et l’UE sur l’affaire ?

1

De nos jours, avec un Internet, la presse et les médias, tout finit (plus ou moins) par ce savoir. Or, quand un géant du secteur du hardware a recours à des pratiques pas très catholiques, forcément, ça se sait. Évidemment, nous vous parlons de nVidia et de son fameux GeForce Partner Programme alias : GPP.

El famoso GPP !

nVidia

Pour rappel, le GPP est un programme via lequel les signataires doivent réserver l’exclusivité de leur marque Gaming aux GPU des verts. En contrepartie, ces derniers reçoivent des avantages non négligeables. Nous vous en disions plus ici. Toutefois, au vu des closes du contrat, nVidia a recours à des pratiques anti-concurrentiel puisqu’il tente de s’accaparer les marques Gaming de ses divers partenaires. Sans ça, nVidia peut leur fournir les puces en retard, des GPU moins bien triés, aucun soutien marketing, etc.

Forcément, de telles pratiques ne passent pas inaperçues. Les premiers “mouvements de foules” appellent au boycott de nVidia. D’autres sont allés encore plus loin en contactant la Commission Européenne et la FTC ! Maintenant que ces derniers ont été informé, ne nous leurrons pas, il faudra probablement des années avant qu’un jugement soit rendu… Si jugement il y a.

Des conséquences ? 

Sachez cependant que si nVidia est reconnu coupable de pratiques anti-concurrentiel, cela va faire mal au porte-feuille. Effectivement, en 2009 et 2010 Intel se voyait contraint à verser un total de $2.65 milliards directement à AMD pour des pratiques de ce genre. Bref, comme on dit, wet & sea…

Pour aller plus loin :
Il sera difficile de trouver du Ryzen 7 5800X3D
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
BASILE
BASILE(@basile)
17 avril 2018 17h39

j’espères bien !!! et ce sera bienfait pour eux……..