La transition vers Apple Silicon plus rapide que prévue

0

Pas vraiment de surprise sur cette conférence Apple du 20 Avril, les produits attendus ont été ceux présentés. La vraie surprise vient en réalité de la vitesse à laquelle Apple est en train de mener sa transition entre les puces Intel et ses solutions ARM Apple Silicon.

Apple Silicon
Apple Silicon

Apple Silicon, une “marque” au service des produits

Il est maintenant évident qu’Apple s’engage à faire des puces M1 et ses successeurs, un argument marketing fort synonyme de rupture technologique. La pomme avait annoncé dès le début son souhait de généraliser ses puces Arm au cœur de tous ses principaux appareils informatiques, mais l’entreprise est en train de basculer à un rythme encore plus rapide que ce que beaucoup avaient initialement prévu.

La mise en scène du nouvel iMac, rendu plus sexy ( comprendre plus fin ) grâce à la frugalité du M1 est symptomatique : Apple a fait de son entité Apple Silicon la star de l’entreprise. Ainsi c’est l’adoption du M1 qui permet le nouveau design extrêmement fin de l’iMac mais qui est aussi à l’origine des performances supplémentaires de l’iPad Pro ( occultant que se dernier se retrouve justement…plus lourd et plus épais que son prédécesseur ).

Apple M1

Publicité

Le concept “M1 inside” prend forme

Mais le message semble être passé. Marque de design et d’un certain conformisme, le marketing autour des CPU “maisons” d’Apple a réussi à faire passer plusieurs messages importants à différents publics. Depuis la fin d’année, les consommateurs en phase d’achat d’un produit Apple ont clairement indiqué qu’ils souhaitaient que leurs futurs d’appareils informatiques Apple soient équipés du M1 ou dérivé. On semble retrouver là la bonne vieille technique du “Intel Inside”.

Pour aller plus loin :
Dyson sort un casque audio nommé OnTrac

Le passage de l’Ipad Pro à une puce M1 est à ce sujet révélatrice…Il ne serait pas étonnant de voir un dérivé de M1 équiper les prochains Iphone.

Les puces custom : le sens de l’histoire ?

Enfin, d’un point de vue de l’industrie, Apple a fait avancer un message plutôt clair : pour avoir une solution hardware et software qui donne sa pleine mesure, une puce custom est la meilleure voie. Jusqu’à présent l’écosystème applicatif s’adaptait au hardware. Apple vient peut être de prendre un tournant qui fera date : c’est l’applicatif qui commande chez eux le hardware.

Si Apple a réussi à prendre ce virage c’est peut-être grâce à la capacité “historique” de la marque à comprendre les relations entre les utilisateurs et la technologie. On pensait cet élément définitivement perdu depuis le départ de Steve Jobs…Peut être à tort.

apple-imac-2021
               Avec le nouveau iMac équipé d’une puce M1, vous serez plus beau, plus fort et la chance sera avec vous…