Test : Waterblock Corsair Hydro X XG7 RGB 3080

3
2575

L'installation du XG7 :

L’installation du waterblock va débuter par le démontage du système de refroidissement d’origine de notre RTX 3080 Trinity de chez ZOTAC. Pour ce type de procédure, je vous conseille d’avoir toujours à côté de vous une boite vous permettant de stocker les différentes vis afin d’éviter d’en perdre. Débutons le démontage par la face arrière en retirant les différentes vis tenant en place la backplate ainsi que les 4 vis de fixation du radiateur.

Une fois le PCB à nu, à l’aide d’une linge doux, assurez-vous qu’il ne reste pas de morceaux de pads thermiques sur les puces mémoires ou l’étage d’alimentation. L’étape suivante consistera à nettoyer votre puce graphique. Personnellement, j’utilise les lingettes de chez Noctua, les NA-CW1.

Le gros avantage du waterblock de Corsair est de disposer d’une pâte thermique pré-appliquée au niveau de la puce graphique ainsi que des pads pour l’étage d’alimentation ainsi que les composants sensibles si cela est nécessaire. La méthode d’installation est très simple, il va vous suffire de placer le waterblock face vers le haut, de placer correctement votre PCB et enfin de venir déposer la backplate. Ensuite, il vous suffira de serrer les différentes vis. Simple, non ?

Attention à ne pas oublier de retirer le cache plastique qui protège la pate thermique pré-appliquée ainsi que sur la backplate, le film de protection des pads thermiques.
Et voilà le travail, comme vous avez pu vous en rendre compte, rien de bien compliqué !

Dernier élément à prendre en considération : la façon dont vous allez connecter votre waterblock GPU à votre boucle de refroidissement. Là, trois possibilités vous sont offertes. Il faudra utiliser deux bouchons afin de n’en conserver qu’une entrée et sortie. Voici un schéma tiré du document d’installation de Corsair qui vous permet de voir les différentes possibilités.

S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
def972
def972
12 février 2021 17 h 09 min

Ca donne envie !

Johnweak
Johnweak
12 février 2021 12 h 41 min

Moi qui pensais naïvement qu’on était plus cher qu’un block EK+backplate… Loin de là! On arrive a 220€ pour une version avec backplate et 270€ pour une version Quantum Vector. Ek a prit son envol niveau tarif et ce n’est pas prêt de redescendre.

Finalement Corsair est bien placé niveau prix/perf sans le coté un parfois trop bling-bling des concurrents.

Très bon test.
A quand celui du WB XC7 RGB corsair qui va avec?