[Computex] Gigabyte présente sa nouvelle génération de cartes mères

0

Alors que le Computex n’ouvrira ses portes qu’à partir de demain, certains médias présents sur place, dont TechpowerUp, commencent déjà à faire remonter des choses. Au programme, on peut déjà voir les nouvelles cartes mères de Gigabyte… Enfin, quelques-unes tout du moins.

Gigabyte expose ses nouvelles cartes mères ! 

Du côté d’Intel, nous retrouvons déjà un trio de cartes mères. La série overclocking est toujours présente avec une hypothétique Z890 Tachyon. La carte dispose alors de deux slots mémoires en DDR5 montés horizontalement au-dessus du socket. La connectique met en avant deux connecteurs PCIe en x16 à la norme 5.0. Bien entendu, cette carte se distingue par tout un attirail dédié à la pratique de l’overclocking avec des boutons liés à diverses fonctions ou encore des points de mesure des voltages.

Ensuite, nous retrouvons une carte issue de la série Aero G, la gamme orientée production média en gros. La carte se distingue ici par la présence d’une connectique fournie et d’un aspect esthétique mettant en avant la couleur blanche/silver. Le panneau I/O sera complet avec de l’USB4, du WiFi 7 et de l’Ethernet en 2,5 GbE et 10 GbE via deux interfaces réseau.

La dernière carte Intel est une hypothétique Z890 Aorus Elite, une carte plus sage qui met en avant quatre slots mémoire mémoire en DDR5, dont deux renforcés. Côté PCIe, nous avons trois connecteurs, dont un premier renforcé semblable à celui de 58 kg de la B650 Aorus Pro X USB4 notamment.

Publicité
Pour aller plus loin :
Crowdstrike : vous gérez un parc informatique ? Le WE risque d'être long !

Une X870 Aorus Xtreme également présentée ! 

X870 Aorus XTremeDu côté des cartes AMD, il n’y pas foule, du moins pas encore. Effectivement, nous n’avons le retour que d’un seul modèle AM5 pour l’instant. Cependant, il s’agit d’une grosse référence : X870 Aorus Xtreme si l’on en croit notre confrère.

Comme on peut le voir, il est question d’une référence au format E-ATX doté d’un puissant étage d’alimentation refroidi par des dissipateurs à ailettes et caloducs. Le cache I/O profite également d’un écran tandis que le reste de la carte est carénée par des dissipateurs M.2 et chipset. Sinon, la connectique met en avant quatre emplacements mémoires ainsi que trois PCIe.

Est également exposé une TRX50 AI Top, un modèle serveur/workstation destinée à accueillir des CPU Threadripper 7000. Bien sûr, la connectique n’a plus rien à voir avec huit DIMM en DDR5 et quatre PCIe 5.0 x16 et six M.2.