Test : Thermaltake X1 RGB

0
2070

Test :

Pour tester le clavier de Thermaltake, le X1 RGB, nous l’avons utilisé dans la vie de tous les jours, en bureautique somme toute, mais aussi en jeu. Alors que vaut-il ? Réponse tout de suite !

Pour commencer, un petit mot sur l’esthétique de ce clavier. Dans les faits, nous retrouvons un clavier plutôt dans l’ère du temps. Il est assez grand donc ne prenez pas cette référence si vous disposez d’un tout petit bureau. Pour dire, niveau taille, il se situe exactement entre le clavier Cooler Master Masterkeys MK750 et le Roccat Horde AIMO. Sinon, les ajustements de ce clavier sont globalement assez précis.

Par contre, on regrettera seulement un petit écart en bas à gauche et à droite du clavier. En effet, quand on l’attrape par ce coin-là, cela bouge et fait un mauvais bruit de plastique qui craque. Problème sur notre exemplaire de test ou présent sur tous ? C’est la question !

Le X1 RGB est recouvert intégralement d’un plastique granuleux qui recouvre un réflecteur, réflecteur qui aura pour but de mettre en avant l’éclairage RGB, qu’on suppose en aluminium. Les touches, quant à elles, sont plus douces avec un soft-touch qui agrippe un peu les doigts, cela permet entre autres, de ne pas glisser pendant la frappe. Le clavier ne marque pas trop, il ne se trouve pas recouvert de traces de doigts en quelques jours. Nous retrouvons uniquement quelques marques sur le repose-poignets, et encore nous sommes pointilleux…

Thermaltake X1 RGB Sinon, cette référence dispose d’une molette et de touches multimédias dédiées. Cette molette est plutôt bien crantée. Elle fait classe et semble de bonne qualité. A ses côtés, nous trouvons un bouton « mute » pour couper le son en un clin d’œil. Dessous, ce sont les boutons classiques d’arrêt et de changement de musique. Nous trouvons personnellement cela bien sympathique, mais cela nous fait étrangement penser à la disposition des claviers Corsair K. Coïncidence ?

Le X1 RGB dispose de touches raccourcis dédiées dont voici les combinaisons :

  • Fn + Esc = Reset le clavier (il faut rester appuyé 5sec)
  • Fn +F1 = Ouverture de la boîte mail
  • Fn + F2 = Ouvre votre navigateur avec votre page d’accueil par défaut
  • Fn + F3 = Ouvre l’explorateur de fichiers
  • Fn + F4 = Ouvre la calculatrice
  • Fn + F5 = Ouvre le lecteur multimédia

Les autres combinaisons concernent les effets lumineux. Vous trouverez la liste complète ici-même (page 5).

Parlons maintenant un peu des Switchs qui sont proposés avec ce X1 RGB de Thermaltake. Notre exemplaire de test est pourvu de Switchs Cherry MX Speed (Silver), mais rappelons que cette référence existe aussi en Switchs Cherry MX Blue. Nous ne jugerons ici que des switchs silver. Tout d’abord, on retrouve un clavier plus silencieux que la majorité des autres claviers avec des Switchs Brown (comme le MK750 de Cooler Master). Cependant, il reste tout de même plus bruyant que le Roccat Horde AIMO que nous avons testé récemment, mais qui, rappelons-le était en membrane.

Thermaltake X1 RGB Switchs Cherry MX SpeedIl se place donc facilement entre ses références. Ces Switchs ont une activation courte, il suffit d’à peine appuyer sur la touche pour qu’elle se déclenche.  C’est du coup, un coup de main à prendre quand on passe de Switchs Brown comme le MK750 à ceux-ci. Sinon, la frappe est plutôt agréable. Les touches semblent « moelleuses ». Le Switch n’a pas besoin de s’écraser sous la touche pour s’activer.

Les LEDs du X1 RGB sont plutôt belles et de bonne intensité. Les différents effets lumineux paramétrables grâce au logiciel de Thermaltake, sont sympathiques. Et vu le nombre disponible, il y en a, plus ou moins, pour tous les goûts. De plus, comme il est possible de personnaliser les couleurs touche par touche, vous pourrez en faire ce que vous voulez !

Dans les faits, le logiciel est également intuitif. Il ne sera pas compliqué à prendre en main. De plus, l’application disponible pour les smartphones est au top, elle pourra se transformer en manette virtuelle pour vos jeux favoris.

Thermaltake-X1-RGBMême le logo « Tt » en haut du clavier a des LEDs personnalisables. Par contre, elles sont reliées au bouton « Echap ». En gros, si le bouton « Echap » est bleu, le logo le sera également.

 

Un petit mot sur le repose-poignets, il est exactement dans la même matière que le clavier. Il ne fait pas tâche et vient se clipper en deux temps, trois mouvements. Il suffit de le placer à l’avant du clavier et de l’approcher pour que les aimants fassent leur office. Pour le retirer, pareil, il suffit de le tirer un peu. Il n’est pas obligatoire de le placer contre le clavier, il sera tout à fait possible de le mettre un peu en amont afin qu’il puisse s’adapter à toutes les mains et tous les poignets.

Thermaltake X1 RGB Repose poignetsBon, par contre, nous sommes clairement sur un repose-poignets entièrement en plastique donc cela peut faire mal au poignet au bout d’un moment. Ce n’est pas forcément très qualitatif non plus. On aurait adoré quelque chose d’un peu plus « moelleux » qui vient accueillir le poignet. Comme un petit coussin soyeux…

Thermaltake-X1-RGB-blanc

Thermaltake fournit avec son X1 RGB un set de touches supplémentaires ainsi qu’un key-puller, un petit accessoire qui permet de retirer les keycaps du clavier, tout en douceur. Les touches en plus sont de couleurs rouges. Elles ont un effet un peu « glossy » en contradiction avec le soft-touch des autres. En soi c’est bien, puisqu’on sent directement la différence lorsqu’on est sur ces touches-ci. Et le petit Key-Puller en plus, c’est vraiment top !

Thermaltake X1 RGB Hub USBSinon, le déport USB du X1 est très pratique. Il permet de brancher un casque ou une clé USB très rapidement et sans manipulation particulière. Par contre, il est très dommage de ne trouver qu’un branchement casque et pas micro. Cela nécessiterait, finalement de brancher le casque sur le clavier et le micro sur le PC… Pas très pratique quand on sait que sur les casques, ces câbles ne sont généralement pas bien longs !

Nous avons fait le tour du Thermaltake X1 RGB, il est temps de passer à la conclusion ! Rendez-vous page suivante !

page suivante

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de