Test : Sapphire RX 6600 Pulse Gaming 8 GB

0

L'overclocking :

Overclocking via GPU Tweak ou AMD Radeon :

Pour l’overclocking de cette Sapphire RX 6600 Pulse, deux options s’offrent à nous, soit utiliser le logiciel d’overclocking pour GPU d’Asus (GPU Tweak II) soit nous diriger vers les drivers AMD où il nous sera possible de réaliser les modifications concernant la vitesse des ventilateurs, les fréquences du GPU, de la mémoire et enfin le pourcentage de la limite de consommation d’énergie. Les deux sont similaires mais ces derniers temps, pour les cartes AMD, nous utilisons la plupart du temps l’overclocking via les drivers AMD.

Avant toute chose, il est important de réaliser « un score de référence ». Celui-ci va vous permettre de pouvoir juger des gains surtout au niveau du score GPU puisque le score CPU lui restera sensiblement le même entre chaque benchmark. En ce qui concerne ce dernier, nous avons opté pour Time Spy. Le score global est de 8756 points avec un score graphique de 8231 points. La fréquence du Boost monte à 2458 MHz au maximum.

Time Spy overclocking Sapphire RX 6600 Pulse

Protocole « maison » :

C’est parti ! On opte pour une vitesse maximale des ventilateurs et on augmente la limite de consommation au maximum, soit de 100 à 120%. Cela nous permet ainsi de grimper à 9139 points (+4.4 %) à Time Spy avec un score graphique à 8639 points (+5 %). Bon, pas de quoi s’emballer mais c’est déjà intéressant. La fréquence du Boost monte à 2591 MHz au maximum.

Bon, passons à l’overclocking de notre GPU. Nous avons testé plusieurs fréquences et malheureusement, nous retombons sur la limite imposée par AMD ! Une fois que nous dépassons les 2500/2600 MHz de fréquence Boost, alors que notre RX 6600 est parfaitement stable, le score dégringole car la carte dépasse les limites prévues par AMD. Voici un tableau qui va vous permettre de mieux comprendre.

Pas le choix, on va voir si le logiciel More Power Tool reconnait notre RX 6600 afin de modifier le power limit et le placer sur 150 watt. Les changement semblent bien effectifs et nous sommes ainsi parvenu à bencher à 2650/2750 MHz pour le Boost avec un score de 9566 points (+9.2 %) à Time Spy et 9070 points (+10.2 %) pour le un score graphique. Comme vous pouvez le voir, la consommation relevée dans GPU-Z est de watt, confirmation que ce sont bien nos modifications dans More Power Tool qui nous ont permis d’y arriver !

Pour aller plus loin :
Secret Lab MAGNUS : notre avis

Time Spy overclocking Sapphire RX 6600 Pulse

Dernière étape, pousser la fréquence mémoire et optez pour des timings plus serrés afin de booster encore nos performances. La limite dans les drivers est de 1900 MHz, et nous avons du nous contenter de conserver les 1750 MHz d’origine au risque de voir apparaître des artefacts et un benchmark qui crash. Nous avons tout de même passé la latence mémoire en temporisation rapide, ce qui a encore augmenté notre score. Au final, nous atteignons 9675 points (+10.5 %) à Time Spy et 9188 points (+11.6 %) pour le un score graphique.

Time Spy overclocking Sapphire RX 6600 Pulse

Il semble assez facile de diminuer la vitesse des ventilateurs et de conserver ces fréquences en H24. Nous y reviendrons sous peu dans un dossier à destination de l’optimisation des cartes graphiques pour la définition 1080p.

Un petit tour sous DOD :

Le DOD étant à portée de main, nous avons vite profité des photos du PCB de notre Sapphire RX 6600 Pulse afin de lui offrir un petit coup de froid à -45°C. L’idée étant de voir jusqu’où pouvait monter la fréquence Boost. Et bien ce fut à 2844 MHz avec un joli score de 9911 points (+13.1 %) à Time Spy et 9436 points (+14.6 %) pour le un score graphique.

Alors, pas de screen tout simplement parce que les puces mémoires n’aiment vraiment pas le froid. L’écran clignote et fait des artefacts. Pour faire le screen, il aurait fallu que je coupe le DOD à la fin des deux tests graphiques pour que la température remonte. Mais bon, ici, c’était juste pour le fun de la passer vite sous froid.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires