Test : ROG Strix Z590-E Gaming Wifi

0

L'overclocking mémoire :

Voilà très certainement l’un des changements majeurs et qui nous demandera encore quelques heures de tests afin d’en comprendre toutes les subtilités. Pour faire simple, on part sur quelque chose d’identique à ce qui se fait sur les plateformes AMD avec la possibilité de conserver une fréquence mémoire synchronisée avec le contrôleur mémoire sur le ratio 1:1 ou désynchronisée en ratio 1:2. En réalité, celle-ci se désynchronise automatiquement au-dessus de 3600 MHz.

Je vous invite à jeter un œil ici, dans notre article consacré aux Rocket Lake i9-11900K et i5-11600K afin de comprendre cette nouvelle option ainsi que découvrir son impact sur les performances.

L’overclocking mémoire :

L’idée va être de voir jusqu’où nous pouvons monter en fréquence ainsi que les performances obtenues dans Geekbench 3. Le kit que nous avons utilisé pour ces tests et celui que nous considérons comme celui de référence, le GKSill TridentZ Royal 4400 MHz CL16.
Voici d’ailleurs nos paramètres au sein du BIOS.

Comme il fallait s’en douter, c’est assez compliqué d’overclocker la mémoire sur ce modèle. Finalement, le meilleur score que nous avons pu obtenir est à 4533 MHz en 16-16-16-36 à 1.55 volt. Celui-ci nous permet d’obtenir un 10K en memory performance ! C’est donc plutôt une bonne nouvelle. La fréquence du CPU était de 5 GHz.

Si l’overclocking du processeur s’est déroulé sans encombre, c’est beaucoup plus délicat pour la mémoire et cela vous demandera beaucoup plus de temps pour affiner les performances. Nous travaillons d’ailleurs sur un protocole d’overclocking de la mémoire pour nos prochains tests de cartes mères, nous vous en reparlerons très bientôt. Nous en profitons pour vous dire que nous testerons dans les jours à venir le nouveau kit de chez GSKill, le Trident Z Royal Elite en 14-15-15-35 à 4000 MHz.

Pour aller plus loin :
Test : Sapphire RX 6600 Pulse Gaming 8 GB
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires