Test : ROG Strix Z590-E Gaming Wifi

0

Le PCB et les connectiques :

Les outils pour clocker :

Débutons avec les éléments insérés sur le PCB et qui peuvent s’avérer être des outils intéressants pour les overclockeurs. Nous sommes ici sur un modèle qui se veut plus d’entrée de gamme et donc ces outils seront logiquement moins nombreux que ceux que l’on peut retrouver notamment sur l’APEX.

  • Le Debug Led : 4 diodes (CPU – DRAM – VGA – BOOT) qui permettent de diagnostiquer les erreurs lors du boot de la carte. Si l’une d’entre elle reste allumée, c’est que le composant qui lui correspond pose problème.
  • Le Q Led : permet d’afficher un code qui correspond au composant responsable de l’erreur lors du boot. Ceux-ci s’affiche à présent sur l’écran OLED et la liste des codes se trouve au sein du manuel.
  • Le CLR CMOS : permet d’effacer les paramètres du BIOS afin de revenir à ceux par défaut.

Le PCB :

Notre Asus Maximus XIII APEX se base sur une alimentation en 14 + 2 + 1 phases (CPU + SOC + VCCSA). La partie en charge du CPU se compose de 14 phases et sur ce modèle, aucun doubleur, mais attention les phases sont placées en parallèles : elles sont donc réellement au nombre de 7. Le contrôleur Renesas ISL69269 est capable de gérer jusqu’à 12 phases.

Les 14 mosfets sont quant à eux tous des Texas Instruments 59880RWJ de 70A. Les MOSFET dans les étages de puissance génèrent le plus de chaleur car ils sont responsables de la conversion de tension et de la livraison au CPU à partir du connecteur EPS 12 volts.

Les connectiques :

Tout d’abord et c’est une excellente chose face pour cette ROG Strix Z590-E Gaming Wifi, la présence d’un bouton permettant de flasher le bios à partir d’une clé USB. On retrouve ensuite les supports d’antennes pour le Wi-Fi dual band.

Au niveau des ports USB, cette ROG Strix Z590-E Gaming Wifi dispose d’un port HDMI, d’un DisplayPort 1.4, de deux ports USB 2.0, d’un bouton Clr CMOS, d’un bouton BIOS FlashBack, de quatre ports USB 3.2 Gen 1, de trois ports USB 3.2 Gen 2, de deux ports Type-A + 1 x Port Type-C et d’un port USB 3.2 Gen 2×2.
La partie audio est assurée par une puce SupremeFX S1220. Enfin, on retrouve pour terminer les différentes sorties audio ainsi que deux ports réseau (2.5G). On est donc face à une connectique ultra complète !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires