Test : ROG Crosshair VIII Extreme

2

Le PCB et les connectiques :

Les outils pour clocker :

Pourquoi cette Crosshair VIII Extreme peut s’avérer être un excellent choix pour l’overclocking ? Tout d’abord parce qu’elle embarque de nombreux outils insérés directement sur son PCB pour la plupart déjà présent sur la Dark Hero, mais en ajoute quelques uns supplémentaires.

  • Le bouton power : permet la mise sous tension de la carte mère.
  • Le bouton Flex Key : permet de redémarrer la carte mère en cas d’échec mais sa fonction peut-être aussi modifiée au sein du BIOS
  • Safe Boot : permet de redémarrer la carte même si les paramètres choisis dans le bios ne permettent pas le boot. Cela évite de devoir faire un Clear CMOS pour rebooter et donc de perdre vos paramètres encodés.
  • ReTry Button : lors de tests sous froid, parfois l’OS freeze et un reset ne permet pas de redémarrer la carte mère : seule solution 6, 7 secondes en maintenant appuyé le bouton START. Avec le bouton ReTry, ça redémarre de suite.
  • Slow Mode : permet de booter avec un coefficient de 16x et une fois dans l’OS de remettre celui choisi dans le bios. Sous froid, si vous voulez atteindre 6GHz en 60x100MHz, en activant le Slow Mode, vous bootez en 16×100 et dans l’OS, hop vous revenez à 60×100. C’est surtout pour des max screens.
  • LN2 Mode : permet d’activer les profils LN2 dans le bios.
  • Le Q LED : 4 diodes (CPU – DRAM – VGA – BOOT) qui permettent de diagnostiquer les erreurs lors du boot de la carte. Si l’une d’entre elles reste allumée, c’est que le composant qui lui correspond pose problème.
  • Le Debug Led : permet d’afficher un code qui correspond au composant responsable de l’erreur lors du boot. Ceux-ci s’affichent à présent sur l’écran OLED et la liste des codes se trouve au sein du manuel.
  • Le CLR CMOS : permet d’effacer les paramètres du BIOS afin de revenir à ceux par défaut.
  • ProbeIT : permet de mesurer les tensions à l’aide d’un multimètre directement sur le PCB.
  • VLatch : permet aux amateurs de correctement la tension du cœur du CPU sans avoir à acheter un oscilloscope coûteux.
  • RSVD : permet lorsqu’il est activé sous froid (-120 °C) d’éviter les « Cold boot bug ».

Si vous avez l’opportunité d’acquérir un multimètre, c’est un outil essentiel afin de mesurer avec exactitude la tension de votre processeur. Personnellement, je ne peux plus m’en passer et ça permet aussi de voir l’impact du « LoadLine calibration » dont je vous parlerai lors des nos tests en overclocking.

Le PCB :

En ce qui concerne l’étage d’alimentation, il a encore été renforcé et se base sur une alimentation en 18 + 2 phases (CPU + MEM). La partie en charge du CPU se compose de 18 phases et sur ce modèle, aucun doubleur, mais attention les phases sont placées en parallèles : elles sont donc réellement au nombre de 9. Le contrôleur numérique est bien l’Infineon XDPE132G5D qui se trouve à l’arrière du PCB, l’autre étant celui de la mémoire. Les 20 mosfets sont quant à eux tous des Texas Instrument 95410RRB de 90A, de quoi avoir largement de la marge pour l’overclocking du 5950X.

Comme on peut le voir à l’arrière du PCB, plusieurs pads thermique sont positionnés au niveau de l’étage d’alimentation ainsi qu’au niveau du chipset. L’idée est d’optimiser le refroidissement puisqu’ils sont en contact avec l’imposante backplate qui recouvre une partie du PCB.

Une connectique ultra complète :

Au niveau des connectiques de notre ROG Crosshair VIII Extreme, c’est bien entendu ultra complet et c’est très certainement ce qui se fait de mieux sur le chipset X570. Tout d’abord un contrôleur Ethernet 10 Gigabit ainsi que deux ports Thunderbolt 4 avec 40 Gbit/s de bande passante. Petit plus de ce modèle avec la présence de deux entrées DisplayPort. Sur la photo ci-dessous, vous pouvez voir à gauche la Crosshair VIII Dark Hero et à droite la version Extreme.

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Paul Anderson
Paul Anderson
7 septembre 2021 18h23

Le site est excellent beaucoup d’info j’aime

Heu la qualité du test un peu sommaire
Mais bon on a l’essentiel et c’est le
Merci