Test : ROG Crosshair VIII Extreme

2

ROG Crosshair VIII Extreme :

Avec cette version ROG Extreme, c’est le troisième modèle « Crosshair VIII » que nous passons en revue après la ROG Crosshair VIII Dark Hero et la ROG Crosshair VIII Impact, le modèle au format D-ITX.

L’architecture :

Cette Asus ROG Crosshair VIII Extreme est architecturée autour du chipset AMD X570. Cette carte mère dispose d’un socket AM4 qui peut accueillir les Ryzen de troisième génération ainsi que ceux de seconde génération mais surtout les nouveaux processeurs Ryzen 5000 après avoir mis à jour votre BIOS. Pour rappel, AMD préconise de passer au minimum à l’AGESA V2 PI 1.1.0.0 afin de profiter pleinement des performances de ses nouveaux CPU.

Il s’agit du premier chipset à prendre en charge le PCIe 4.0 offrant des performances de stockage plus élevées que sur la génération précédente. Le PCIe 4.0 intégré à ce chipset X570 double la bande passante face au PCIe 3.0. Pour rappel, afin de pouvoir bénéficier du PCIe 4.0, vous devrez opter au minimum pour un processeur Ryzen de troisième génération.

Les dimensions de la carte s’élargissent puisque nous sommes à présent sur un format E-ATX, c’est-à-dire des dimensions de 305 mm x 277 mm. Les couleurs dominantes sur le PCB sont le noir et le gris. Un design qui conserve l’esprit des modèles Crosshair de la marque. Comme nous le laissions sous entendre dans l’introduction, Asus veut avec ce modèle proposer la carte ultime pour le chipset X570 en proposant ce qui se fait de mieux en terme de technologies ainsi que tous les outils à destination des overclockeurs, de quoi prendre le meilleur des deux mondes.

Un peu de RGB et un écran OLED :

Avant d’entrer dans l’inspection plus complète de cette Crosshair VIII Extreme, sachez que cette version dispose aussi d’éléments bénéficiant d’un rétroéclairage RGB. Comme c’est le cas pour une grande partie de la gamme ROG, elle dispose du système AURA avec des leds présentes sur le PCB. La gestion de celles-ci se paramètre via le logiciel maison AURA. Il est cependant possible de les désactiver, assez facilement, via le bios si vous n’en êtes pas friand.

Cette version Crosshair VIII Extreme se dote aussi d’un écran OLED situé juste en dessous du socket AM4 et qui se place juste au-dessus d’un port SSD de type M.2. Même si je préfère une carte dépourvue de RGB, celui-ci n’est pas excessif et ne dénature en rien le design de la carte.

Les différents radiateurs :

Première impression, la carte est lourde, pardon ultra lourde ! Les différents radiateurs en aluminium sont beaucoup plus massifs, la carte est d’ailleurs ultra lourde puisqu’elle pèse plus de 2850 g contre 1450 g pour la version Dark Hero. Voici d’ailleurs une photo qui va vous permettre de comparer à gauche la version Dark Hero, et à droite le modèle Extreme.

Débutons le tour du propriétaire avec justement ces différents radiateurs qui sont au nombre de trois. Tout d’abord, les deux radiateurs situés sur le dessus de la carte mère et qui entourent le socket. Ces deux radiateurs sont reliés par un caloduc et leur rôle est de maintenir au frais les étages d’alimentation. Nous sommes ici sur un système entièrement passif.

Le troisième est celui qui recouvre le chipset et qui bénéficie d’une surface assez importante, mais d’une faible hauteur afin de permettre facilement la mise en place des cartes graphiques. On y retrouve le logo Asus ROG et un système de rétroéclairage RGB.

Une plaque en aluminium avec une finition « miroir » dont la découpe vient parfaitement s’associer avec celle posée sur le chipset, recouvre les deux emplacements SSD de type M.2 (un au-dessus et l’autre en-dessous). Mais ce n’est pas tout puisque sous l’écran OLED se trouve un troisième emplacement. Grâce à l’adaptateur DIMM2, c’est au final 5 disques SSD M.2 que vous pourrez installer !

Cette Crosshair VIII Extreme bénéficie du système Q-Lacht M.2 qui permet l’installation de votre disque SSD M.2 sans avoir besoin d’outils !

Le socket et les PCIe :

L’espace autour du socket est assez bien dégagé et sera assez facile à isoler avec de la gomme pour les tests sous LN2. Cette Crosshair VIII Extreme peut accueillir au maximum quatre barrettes mémoires de DDR4. Elle supporte les kits mémoires en dual channel jusque 5000 MHz+ (OC) et pour une quantité maximale de 128 GB. On retrouve deux ports PCIe 4.0 16x qui fonctionneront en x8/x8 si vous optez pour du SLI ou du CrossfireX et un troisième emplacement en PCIe 3.0 x1.

Pour alimenter tout ce petit monde, la carte dispose d’un connecteur 24 pins et d’un 8 + 4 pins à côté des étages d’alimentation. Notez que le connecteur d’alimentation 24 pins est « couché » ce qui permet une meilleure intégration ainsi que faciliter le cable management.

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Paul Anderson
Paul Anderson
7 septembre 2021 18h23

Le site est excellent beaucoup d’info j’aime

Heu la qualité du test un peu sommaire
Mais bon on a l’essentiel et c’est le
Merci