Test – Roccat Vulcan II Max

0

Conclusion

Il est grand temps de passer à notre conclusion en ce qui concerne le Roccat Vulcan II Max. Alors, qu’en avons-nous pensé ?

Des couleurs qui pètent !

Encore une fois, nous avons affaire à une référence qui explose de couleurs. C’est une habitude avec Roccat et ils arrivent encore et toujours à nous surprendre à ce niveau-là. Effectivement, sur ce modèle, nous avons le droit à des commutateurs à doubles LED mais surtout à un repose-poignets translucide qui permet une diffusion jusque sous les poignets. C’est très joli mais néanmoins fatiguant visuellement parlant si vous travaillez dans la pénombre. Il est aussi difficile à remettre si vous le retirez par inadvertance (ou pas d’ailleurs). À côté de cela, nous avons le droit à un clavier au design soigné, très esthétique, comme d’habitude avec les Vulcan. De plus, une grande plaque de couche en aluminium vient parfaire le tout.

À l’usage, le Vulcan II Max possède des raccourcis multimédias très intéressants et une molette très agréable pour gérer le son. De même, les commutateurs Titans II, dans leur version marron sont parfaits pour la rédaction et même pour le jeu vidéo.

Malheureusement, c’est l’adage en ce moment, et pas que chez Roccat, les bundles sont de plus en plus inexistants. De plus, le dernier Vulcan nécessite tout de même deux ports USB pour fonctionner et n’apporte pas de déport USB supplémentaire. C’est dommage.

Roccat Vulcan II Max

 

À combien trouve-t-on le Vulcan II Max ? 

Le Vulcan II Max est disponible dès à présent sur la boutique de Roccat au tarif de 229,99 €. C’est près de 70 euros supplémentaires par rapport au dernier Vulcan 121 Aimo. Alors certes, l’inflation est passée par là…, mais ça commence à faire beaucoup !

Pour aller plus loin :
Test : Corsair MM700 3XL RGB

 

Roccat Vulcan II Max 

On a aimé :

  • Son design très soigné, très esthétique
  • Le RGB aux couleurs très présentes
  • Le repose-poignets qui diffuse davantage le RGB
  • La présence de matériaux nobles (plaque de couche en aluminium)
  • Le nombre de raccourcis multimédias
  • Les switches Titans toujours aussi qualitatifs
  • Que ce soit un clavier très agréable à utiliser
  • Qu’il tienne bien en place grâce à ses patins en caoutchouc

On a moins aimé :

  • Le bundle assez inexistant au vu du tarif
  • L’absence de déport USB au vu des deux ports USB
  • Son prix qui explose depuis le Vulcan 121 Aimo
  • Son repose-poignets difficile à réinstaller une fois retiré

 

médaille award OMF or gold

Ce nouveau Vulcan signé Roccat, est particulièrement magnifique. Il est chatoyant, pétant de couleurs grâce à son repose-poignets. C’est une parfaite réussite sur le plan esthétique. De plus, il bénéficie de matériaux nobles avec sa plaque de couche en aluminium. À côté de cela, nous avons le droit à de nombreux raccourcis multimédias et des switches toujours aussi qualitatifs. Néanmoins, on regrettera la présence d’un déport USB surtout au vu des deux USB dont il a besoin pour fonctionner. En plus, d’un prix qui commence sérieusement à piquer. Pour nous, ce sera l’or !

 

Aujourd’hui, le Vulcan II Max se voit aussi attribué le coup de cœur de la rédaction qui est totalement subjectif rappelons-le. À titre personnel, je l’ai trouvé particulièrement réussi entre son design, ses couleurs et ses switches marrons.

Merci à Roccat !

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires