Test : ROG Maximus XIII Extreme Glacial

0
3965

ROG M13 Extreme Glacial :

Dans le catalogue d’Asus et plus particulièrement dans sa série Republic Of Gamers, le modèle « Extreme » représente souvent la carte la plus haut de gamme. Ici, en s’associant avec le célèbre fabricant de solution de watercooling EK, Asus offre une carte mère hors norme et qui fera très certainement le bonheur des moddeurs du monde entier puisqu’elle représente une excellente base de travail.

Le bundle :

Un petit tour par le bundle de cette ROG Maximus XIII Extreme Glacial afin de voir si celle-ci bénéficie « d’objets particuliers », chose qui ne fait très certainement aucun doute. Globalement, on retrouve le bundle standard avec les traditionnels câbles SATA, l’antenne Wi-Fi, des stickers, le manuel de la carte mère, etc. mais ce n’est pas tout. Voyons ce qui l’a démarque des autres modèles.

Comme pour l’APEX, on retrouve un tournevis cruciforme mais aussi les visseries pour le waterblock, un pack de 6 embouts à coiffe EK Torque ainsi qu’un support VGA, le ROG Graphics Card Holder. Il s’agit d’un support qui aura pour but de soutenir votre carte graphique et d’éviter que celle-ci ne se torde sous son poids. La base est aimantée, ce qui ne posera aucun souci pour les boitiers dont la structure est en acier, mais reste à voir comment l’utiliser dans un boitier dont la carcasse est en aluminium.

On retrouve aussi une « Fan Extension Card II ». Celle-ci permet le contrôle de six ventilateurs supplémentaires et qui peuvent être gérés via FanXpert 4. La carte comporte deux connecteurs pour des sondes ainsi que six connecteurs ARGB pour éclairer les ventilateurs compatibles et les bandes adressables. Enfin, un convertisseur numérique-analogique USB ROG Clavis, au format de poche, offre un grand nombre de fonctionnalités.

Une nouvelle Maximus et le support du PCIe 4.0 :

Eh oui, c’est déjà la treizième version de la Maximus, l’un des modèles les plus connus de la marque Asus. Celle-ci fait bien entendue partie de la série ROG (Republic Of Gamers).
La ROG Maximus XIII Extreme Glacial est architecturée autour du nouveau chipset d’Intel, le Z590. Cette carte mère conserve le socket LGA-1200 du chipset Z490 ce qui vous permettra de réutiliser votre système de refroidissement si vous désirez upgrader votre configuration. Pour rappel, le socket LGA-1200 est différent du LGA-1151 puisque l’on passe de 1151 pin à 1200 pin au niveau du socket.

Le chipset Z590 prend en charge officiellement le PCIe 4.0 offrant des performances de stockage plus élevés que sur la génération précédente. Le PCIe 4.0 intégré à ce chipset Z590 double la bande passante face au PCIe 3.0. Pour rappel, et c’est important de le souligner, afin de pouvoir bénéficier du PCIe 4.0, vous devrez opter pour un processeur Rocket Lake. Nous devrions aussi voir la plupart des constructeurs annoncer la compatibilité du PCIe 4.0 sur le chipset Z490 lorsque celui-ci est combiné avec un Rocket Lake. Un grand nombre de cartes mères Z490 était déjà câblé pour le PCIe 4.0.

Les différents radiateurs :

Les dimensions de la carte sont de 305 mm x 277 mm, ce qui correspond au format E-ATX. Les couleurs dominantes sur le PCB sont le noir et le gris. Euh, mais où sont donc passés les radiateurs ? Point de radiateur bien entendu puisque la carte se destine à une boucle de refroidissement liquide et c’est le waterblock intégral qui sera en charge de maintenir au frais le processeur, les étages d’alimentation ainsi que le chipset.

On peut d’ailleurs remarquer que le chipset est protégé par un cache plastique afin de ne pas abimer le DIE avant la pose du waterblock.

Une plaque en aluminium avec effet miroir dont la découpe viendra parfaitement s’associer avec le waterblock, recouvre deux emplacements SSD de type M.2 au niveau du PCB. Vous avez aussi la possibilité d’utiliser le support vertical, présent dans le bundle, et qui peut accueillir lui aussi deux SSD M.2. Le nombre total de SSD M.2 grimpe ainsi à cinq ! En fonction de leur emplacement et du nombre de SSD connecté, ils pourront bénéficier du PCIe 4.0.

Le socket et les PCIe :

Cette Maximus XIII Extreme Glacial peut accueillir au maximum quatre barrettes mémoires de DDR4. Elle supporte les kits mémoires en dual channel jusque 5333 MHz+ (OC) et pour une quantité maximal de 128 GB. On retrouve deux ports PCIe 4.0/3.0 16x qui fonctionneront en x8/x8 si vous optez pour du SLI ou du CrossfireX. Enfin, un troisième emplacement en PCIe 3.0 x4 est aussi disponible.

Pour alimenter tout ce petit monde, la carte dispose d’un connecteur 24 pins à plat, nous on adore ainsi que de deux 8 pins à coté des étages d’alimentation. Ils sont éloignés l’un de l’autre sur ce modèle à cause du waterblock.

RGB or not RGB ?

Comme c’est le cas pour une grande partie de la gamme ROG, elle dispose du système AURA avec des leds présentes sur la tranche du PCB mais surtout au niveau du waterblock. La gestion de celles-ci se paramètre via le logiciel maison AURA mais il est possible de les désactiver, assez facilement, via le BIOS si vous le désirez, mais ici, ce serait vraiment dommage de s’en priver.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires