Test : ROG Maximus XIII Extreme Glacial

0
3973

Le mot de la fin :

Voici venu le moment de vous donner nos impressions sur cette ROG Maximus XIII Extreme Glacial. Alors, nous allons débuter par le point le plus épineux : le prix. Disponible actuellement à 1599,95 euros ce ne sera bien entendu par la carte de monsieur tout le monde et c’est même la carte la plus chère que nous avons rencontré actuellement architecturée autour du chipset Z590. Mais est-ce que cette carte les vaut ?

Quand on sait que certains monoblock EK chargé de tenir au frais le CPU et les étages d’alimentation peuvent atteindre les 350 euros, il est difficile d’imaginer le prix de celui qui équipe cette Extreme Glacial. N’oublions pas qu’il intègre aussi un écran OLED de 1,77 pouces. Le waterblock est parfaitement usiné et bénéficie d’une finition parfaite comme c’est devenu une habitude chez EK.

Le bundle livré avec ce modèle est lui aussi tout simplement énorme. Il suffit de se souvenir de la place qu’il prend au sein de l’énorme boite. Et si cette ROG Maximus XIII Extreme Glacial était l’association du meilleur de chaque monde ?

Effectivement, le refroidissement est juste parfait. Combiné avec une boucle de refroidissement liquide, il vous assurera la sérénité pour des années. Le support du PCIe 4.0, la possibilité d’intégrer 5 SSD de type M2, la présence d’un port ethernet 10G, ect. devrait combler de bonheur les gamers ! L’overclockeur n’a pas été oublié non plus, loin de là, puisque Asus combine tout ce qu’il sait faire de mieux. Un PCB parfaitement construit avec ses 18 phases, une connectique intégrée proche de celle que nous avions sur l’APEX, un BIOS mis à jour régulièrement et bénéficiant de nombreux profils, bref de quoi vous permettre de tirer parti au mieux de votre processeur ainsi que de votre kit mémoire.

ROG Maximus XIII Extreme Glacial

On a aimé :

  • La carte d’exception
  • Le big bundle
  • Le superbe waterblock de la marque EK
  • Un étage d’alimentation performant
  • La possibilité d’utiliser de la mémoire haute capacité et haute fréquence
  • La présence de deux BIOS
  • Les nombreux profils au sein du bios pour clocker la mémoire
  • Les « outils » inséré sur le PCB afin de faciliter l’overclocking extrême
  • La bonne surprise d’un overclocking automatique intelligent (AI Overclocking)
  • La réactivé d’Asus pour proposer de nouveaux BIOS
  • Le logiciel TurboV Core

On aurait aimé :

  • Un prix plus bas… mais totalement justifié

C’est un sans faute. Asus est parvenu avec cette ROG Maximus XIII Extreme Glacial a réunir au sein d’une seule carte mère tous ce qui est nécessaire pour répondre aux attentes des joueurs mais aussi des overclockeurs. L’association avec EK fait une fois de plus des merveilles avec un superbe waterblock chargé de tenir au frais l’ensemble des composants. Le prix est justifié, il s’agit pour nous du prix de l’exclusivité de ce qui se fait de mieux chez Asus.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires