Test : Powercolor RX 6950 XT Liquid Devil

1

L'overclocking :

Comme je vous l’ai laissé sous entendre durant cette article, j’ai hâte de débuter les hostilités en overclocking avec cette Powercolor RX 6950 XT Liquid Devil. La carte d’origine pousse déjà très fort comme vous avez pu le constater au vu des résultats obtenus dans les benchs synthétiques et dans les jeux. Mais vous commencez à nous connaître, nous n’en avons jamais assez. En plus, la carte bénéficie d’un système de refroidissement liquide, de quoi nous offrir un potentiel de refroidissement supplémentaire. C’est parti !

 

Étape 1 : les scores de référence

Bien entendu, il est important de connaitre déjà les scores que nous avons obtenus sur les deux benchmarks que nous allons tester dans un premier temps. Le score obtenu avec notre Powercolor RX 6950 XT Liquid Devil sous 3DMark Fire Strike est de 40903 points et sous 3DMark Time Spy de 21656 points.

 

Étape 2 : OC via les drivers RADEON

Pour l’overclocking de cette Powercolor RX 6950 XT Liquid Devil nous allons passer par les drivers RADEON afin de faire les modifications. C’est donc en utilisant les drivers AMD, via l’interface des drivers – performance – réglage – réglage manuel, que nous allons débuter l’overclocking. Pour rappel, nous allons agir sur la fréquence du GPU, sur celle de la mémoire, la latence de la mémoire ainsi que sur le power limit, ici sur ce modèle de 20%.

Pour aller plus loin :
AMD au Computex : Zen 4, les chipsets et les RX 7000 ?

La question qui se posera est de savoir si nous allons nous retrouver face à une limite qui nous fera obtenir des scores moins bons comme ce fut le cas avec la MSI RX 6900 XT Gaming Z Trio. Nous avions du alors avoir recours au logiciel More Power Tool.

 

Étape 3 : aucun souci de limite actuellement

Nous avons donc débuté les tests avec le benchmark 3DMark Time Spy. Et voici les différents scores que nous avons obtenus. Le meilleur score que nous avons obtenu est de 22915 points (gain de 6%) avec une fréquence Boost max de 2821 MHz. Si nous allons plus haut, le benchmark crash et très certainement à cause du manque de tension. Nous sommes limités actuellement à 1,20 volt.

Avec les mêmes paramètres, sous 3DMark Fire Strike, notre score passe à 42245 points (gain de 3,2%) et en désactivant la tesselation à 44094 points (gain de 7,8%).

 

Étape 4 : allez plus loin

Bien entendu, nous ne comptons pas nous arrêter en si bon chemin. L’idée est de passer cette carte sous froid, comme nous avions fait pour la Powercolor RX 6900 XT Red Devil Ultimate et installer cette carte sur notre configuration Z690 avec notre 12900KS.

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
jango_0
jango_0
18 mai 2022 13h46

merci pour ce test mais il y a une erreur en souligné je pense, vous avez mis 6750 au lieu de 6650 ^^
et enfin 8 GB pour la RX 6750 XT.”