Test : Powercolor RX 6900 XT Red Devil Ultimate

4
9730

Powercolor RX 6900 XT RD Ultimate :

L’architecture :

Cette Powercolor RX 6900 XT Red Devil Ultimate est, comme nous vous le disions, une copie parfaite de la RX 6900 XT Red Devil et bénéficie de la nouvelle architecture d’AMD, RDNA2. Seule différence au niveau de la boite, la présence d’un stickers afin d’identifier cette série spéciale. Ce modèle a pour but de venir succéder à la RX 5700 XT qui représentait la carte la plus performante du constructeur et lancée il y a un peu plus d’un et demi. Cette RX 6900 XT bénéficie d’une puce graphique Navi 21 XTXH avec un process de fabrication en 7 nm réalisé par TSMC. La taille de la puce est très imposante avec ses 519 mm², ce n’est pas pour rien qu’elle est surnommée « Big Navi ». La puce dispose de 26,8 Milliards de transistors. Cette RX 6900 XT dispose par rapport à la puce de la RX 6800 XT, de 100% des unités activées et d’un bus mémoire intégral.

Notre Powercolor RX 6900 XT Red Devil Ultimate dispose de 16 GB de GDDR6 en 256-bit, ce qui se traduit par une bande passante de 512.0 GB/s. Le TDP de notre exemplaire du jour est de 303 watt pour le BIOS OC et 272 watt pour le BIOS silent.

Au niveau du bundle, on retrouve en plus de la carte graphique, un stickers Red Devil, une notice sur le RGB, un notice d’installation, un câble RGB ainsi qu’un support permettant de soutenir la carte lorsque celle-ci est placée horizontalement dans votre boitier. Le but de ce support est d’éviter que la carte ne se torde sous son poids qui est de 1605 grammes. Enfin, sachez qu’il existe une version encore plus exclusive, la « Limited Edition », qui bénéficie elle en plus dans son bundle de deux Custom Key Caps.

Une carte custom qui en impose :

Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette Powercolor RX 6900 XT Red Devil Ultimate en impose et cela, à cause de son imposant radiateur de 32 mm de hauteur. Le carénage de la carte est d’ailleurs assez limité, ce qui permet justement de voir le radiateur. Un autre point positif est que celui-ci va lui permettre « de respirer facilement » et ainsi de conserver de très bonnes températures. C’est ce à quoi nous serons attentifs lors de notre test. Épaisseur oblige, la carte utilisera 3 slots au sein de votre boitier.

La carte est équipée de 3 ventilateurs. Les deux situés sur les extrémités de la carte sont des modèles de 100 mm et celui du centre, 90 mm. Ils sont chargés de dissiper la chaleur accumulée par le radiateur. Les trois ventilateurs dispose de 9 pâles ainsi que de la technologie Mute Fan Technology qui leur permet de rester au repos si la température du GPU ne dépasse pas les 50 degrés.

Enfin, la carte dispose d’une backplate en métal dont le rôle est de rigidifier le PCB ainsi que la protéger contre les dommages. On ne retrouve pas de pads thermiques à l’arrière puisqu’il n’y a aucun composant à tenir au frais. La backplate est découpée au niveau de l’arrière de la puce graphique afin d’optimiser le refroidissement et elle est équipée d’un logo PowerColor Red Devil rétro-éclairé.

La présence de deux BIOS et du RGB :

La carte bénéficie de deux BIOS, c’est d’ailleurs devenu chose courante sur les cartes haut de gamme. Vous avez la possibilité d’opter pour le BIOS OC ou Silent. La seule différence entre les deux est une vitesse plus élevée pour les ventilateurs pour la version Performance. Les deux BIOS disposent de la fonction Mute Fan Technology qui permet aux trois ventilateurs de rester au repos si la température du GPU n’excède pas les 50 degrés.

La zone bénéficiant d’un rétro-éclairage RGB se situe sur l’arrière de la carte. Par défaut, il s’illuminera en rouge mais via le câble fournit dans le bundle, vous pourrez opter pour d’autres couleurs en connectant celui-ci à votre carte mère.

Le radiateur :

Comme nous vous le disions ci-dessus, le radiateur est vraiment imposant avec sa hauteur de 32 mm. Le radiateur est composé de trois parties distinctes. La partie centrale est chargée de dissiper la chaleur de la puce graphique ainsi que des puces mémoires. Les deux autres parties se concentrent sur les différentes phases de l’étage d’alimentation tout en ayant recourt aussi à différents pads thermiques.

Le radiateur est traversé par trois caloducs de 8 mm et quatre de 6 mm en cuivre. La partie en contact avec le GPU a été usinée de façon à assurer une zone de contact la plus large possible et dissiper la chaleur sur toute la longueur du dissipateur. L’unique rôle ici de la backplate est de rigidifier le PCB et d’éviter que celui-ci ne se torde sous le poids de la carte.

Les connectiques :

Pour alimenter la carte, on retrouve trois connecteurs 8-pin situés sur la tranche supérieure. Enfin, sachez que la carte dispose, au niveau des sorties vidéos de deux DisplayPort 1.4a, d’un port HDMI 2.1 et un USB de type C. On peut aussi remarquer que l’équerre dispose d’une surface évidée afin de permettre à l’air chaud d’être évacué à l’extérieur de votre PC.

Un petit connecteur se trouve sur le haut de la carte et va permettre, via le câble fourni dans le bundle, de pouvoir gérer le rétro-éclairage afin de changer la couleur si le rouge ne vous sied pas.

S’abonner
Notifier de
guest
4 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
fastkill
fastkill
18 avril 2021 8h40

essayer le soft morepower tools d igor lab ;-) un incontournable pour les cartes AMD.

The French Gopnik
The French Gopnik
29 avril 2021 19h31
Répondre à  CornerJack

et le soft d’AMD qu’utilise Der8auer pour sa prise de record fréquence GPU ? :)

Litoon
Litoon
13 avril 2021 15h37

Super sujet merci encore. Vivant que le marché se calme et que l on puisse voir quelques gpu sur le marché officiel et non dans les zone sombre de la revente à prix excessif.