Test : NZXT Kraken X53 RGB

0
4737

Le Kraken X53 RGB

Avec son Kraken X53 RGB, NZXT reprend son packaging habituel avec un boîte alliant violet et blanc. Par ailleurs, l’éclairage est clairement mi en avant ici avec une illustration du kit ventilateurs allumés. Autrement, rien de particulier avec le rappel des caractéristiques de l’AIO sur la boîte.

À l’intérieur, nous ne constatons pas de différence majeure avec le X53 non éclairé. L’AIO ainsi que les éléments fournis reposent dans des sachets plastique, le tout, dans un moule en carton. Le radiateur de son côté, profite d’un suremballage en papier cartonné. À l’arrivée, pas de casse, preuve que les protections font leur travail !

Le radiateur :

Nous commençons notre petit tour de ce Kraken X53 RGB par le radiateur. Sur sa tranche, nous retrouvons quelque chose qui nous fait plaisir puisque le logo du constructeur est directement moulé. Par ailleurs, on sent que la marque aurait pu aller plus loin en essayant de masquer les rivets. En l’état, ils sont apparents et nous les trouvons plutôt disgracieux. Par ailleurs, c’est une finition habituelle pour les modèles basés sur le design Asetek.

Autrement, nous avons ici un bloc « classique » peint et constitué d’aluminium. Ce dernier est aussi muni de treize canaux assurant la circulation du liquide en son sein. Autrement, d’un point de vu dimensions, le radiateur du Kraken X53 RGB affiche 275 (L) x 123 (P) x 30 (H) mm. Vous l’aurez compris, nous aurons ici un modèle un chouia plus épais que les modèles plus classiques en 27 mm.

Pour finir, le radiateur est relié à la pompe via deux tuyaux en caoutchouc annoncés comme renforcés. Ici, la finition est propre puisqu’ils sont recouverts d’une gaine en nylon. Comme nous vous le disions en première page, ils mesurent 40 cm de longueur, de quoi placer le radiateur en façade dans un boîtier par exemple. Enfin, ils restent plutôt souples, tout du moins, plus que ceux du IceGem 360 estampillé Silverstone !

La pompe :

Le bloc pompe, nous le connaissons bien puisqu’il est identique à celui du Kraken X53 testé en début d’année. Ainsi, la marque conserve son bloc circulaire de couleur noir. La partie supérieure affiche une finition brillante et transparente à travers laquelle nous distinguons le logo de NZXT. D’ailleurs, afin que le logo soit toujours dans le bon sens, cette partie s’orientera par palier de 30°.

Sous cette dernière, nous retrouvons une base en cuivre circulaire également. D’ailleurs, celle-ci débarque avec de la pâte thermique pré-appliquée. L’objectif étant qu’elle soit répartie de manière uniforme sur le CPU lors de l’installation de la pompe. Idem, sur la tranche du bloc, nous remarquons la présence de deux connecteurs :

  • Le premier, présentant dix broches servira à l’alimentation de la pompe et à connecter les différents éléments lumineux du kit. Une prise fan à trois broches permettra le monitoring de la vitesse de la pompe.
  • Le second sera un micro-USB qui servira à relier le kit à la carte mère via un câble spécifique. C’est via ce dernier que l’on pourra piloter l’AIO via le logiciel CAM.

NZXT Kraken X53 RGB

Enfin, on finira par mentionner la vitesse de fonctionnement de la pompe. Dans le cas du Kraken X53 RGB, cette dernière tournera de 800 RPM à 2800 RPM ±300 RPM.

Compatibilité : 

Concernant la compatibilité avec les sockets, pas de grands bouleversements. Cet AIO pourra s’installer sur toutes les plateformes du marché, même le sTRX4 d’AMD est concerné. Notez par ailleurs que l’anneau de montage nécessaire pour ce socket est fourni avec le CPU.

  • Intel : LGA-115x – LGA-1200 – LGA-2000
  • AMD : sTRX4 – AM4 – FMx/+ – AMx/+

Les ventilateurs : 

Si jusqu’à présent, les choses vous semblaient familières (c’est également notre cas), le changement s’opère au niveau de la ventilation. Effectivement, avec ce modèle, les ventilateurs changent et on ne retrouve plus des Aer P, mais des Aer RGB 2. Si l’appartenance de ces moulins à la famille Aer ne fait aucun doute, les caractéristiques changent du tout au tout.

NZXT Kraken X53 RGB ventilateurs Aer RGB 2

Ces nouveaux moulins se veulent bien moins véloces et tourneront de 500 RPM à 1500 RPM ±300 RPM. Cela nous change clairement des 2000 RPM des Aer P des Kraken X53 et Z73. Idem, la pression statique ainsi que le flux d’air seront revus à la baisse avec un flux de 52.44 CFM et une pression statique de 1.35 mmH2O. Encore une fois, mis à côté des 73.11 CFM et 2.93 mmH2O des Aer P, cela fait une nette différence. Par ailleurs, on peut s’attendre à beaucoup plus de silence en fonctionnement.

NZXT Kraken X53 RGB Ventilateur Aer RGB 2

Sinon, ces Aer RGB 2 proposent un cadre circulaire disposant d’un anneau translucide avec des angles proéminents disposant de silentblocs. Les pâles, au nombre de neuf, sont droites et de couleur noire. Par ailleurs, dissimulés sous le cadre, nous avons deux connecteurs propriétaires RGB femelles, nommés « In » et « Out ». Grâce à ces derniers, on pourra brancher les ventilateurs les uns aux autres.

Le bundle :

Pour ce qui est de la partie accessoires, NZXT propose :

  • La visserie pour le montage du radiateur et des ventilateurs
  • La visserie nécessaire au montage de la pompe
  • Une backplate Intel en plastique
  • La roue crantée pour le montage de la pompe sur sockets AMD
  • Une fiche avec un QR code vous invitant à télécharger la notice de montage
  • La connectique nécessaire à l’éclairage, l’alimentation et au branchement du kit

Une partie accessoires somme tout classique qui ira à l’essentiel. Dommage de ne plus fournir de notice de montage, mais NZXT n’est pas le seul dans ce cas. On pense à In Win avec ses ventilateurs ASN ou encore Cryorig avec son R5. Par ailleurs, la marque fournit la visserie nécessaire pour installer deux ventilateurs de plus afin de réaliser des configurations push/pull.

NZXT Kraken X53 RGB bundle

Grosso modo :

Dans les grandes lignes, le Kraken X53 RGB de NZXT ne révolutionne pas la série. On l’a vu, cet AIO reprend les codes esthétiques de la gamme mais la ventilation change. Ainsi, on retrouve des ventilateurs lumineux moins véloces que ceux des précédents modèles. Y gagnera-t-on au niveau du silence ? C’est ce que nous allons voir. Mais avant, voyons comment il s’installe !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires