Test : NVIDIA RTX 3070 Ti Founders Edition

2
2814

NVIDIA RTX 3070 Ti FE :

L’architecture :

Cette NVIDIA RTX 3070 Ti de la série « Founders Edition » est la quatrième carte que nous testons, après la RTX 3070 FE, la RTX 3060 Ti FE et la RTX 3080 Ti FE. Elle bénéficie de la nouvelle architecture de NVIDIA, Ampere. Cette RTX 3070 Ti bénéficie d’une puce graphique GA104-400 avec un processus de fabrication en 8 nm réalisé par Samsung. La taille de la puce est de 392 mm² et accueille 6144 cœurs CUDA.

Notre RTX 3070 Ti FE dispose de 8 GB de GDDR6X en 256-bit, ce qui se traduit par une bande passante de 608 GB/s. Le TDP est de 290 watt, ce qui est largement supérieure à la RTX 3070 FE avec ses 220 watt. Comme je vous l’ai déjà fait comprendre à plusieurs reprises, nous sommes sous le charme des cartes graphiques signées NVIDIA !

Un mot sur le packaging de NVIDIA qui est, une fois de plus, ultra soigné. Je pense que les quelques photos ci-dessous vous montrent bien le soin apporté à la présentation du produit par NVIDIA. Pour la petite anecdote, la boite de cette RTX 3070 Ti est plus petite que celle des RTX 3070 FE.

Le refroidissement :

Comme je vous l’ai dit, c’est la quatrième carte « Founders Edition » en RTX 3000 que nous réceptionnons. Les « Founders Edition » sont des cartes conçues par NVIDIA et qui se vendent généralement comme des petits pains. Elles ont l’avantage d’être moins chère que les cartes partenaires et bénéficient d’une excellente côte à l’occasion.

Par contre, il s’agit d’un modèle (à part) qui bénéficie d’un système de refroidissement qui n’est ni celui de la RTX 3070 FE ni celui de la RTX 3080, même s’il lui ressemble visuellement. L’avantage non négligeable est que ce modèle conserve une épaisseur de 2 slots. Voici d’ailleurs deux photos de la RTX 3070 Ti FE à côté du modèle RTX 3070 FE et de la RTX 3070 FE.

Ce système de refroidissement semble être une version allégée de celui qui équipe les cartes graphiques Founders Edition à partir du modèle RTX 3080. Ce choix s’explique par l’utilisation de puces mémoires GDDR6X qui auraient tendance à dégager plus de chaleur et surtout, qui se trouvent de part et d’autres du PCB sur la RTX 3090.

L’objectif est, comme pour tout système de refroidissement, de maintenir le GPU au frais tout en produisant des nuisances sonores acceptables. NVIDIA a donc eu l’idée d’utiliser deux ventilateurs mais placés de part et d’autre de la carte graphique. Celui de gauche aspire l’air au sein de votre boitier et est ensuite expulsé par l’arrière de la carte. L’autre ventilateur, situé à droite, aspire lui aussi l’air de votre boitier afin de dissiper la chaleur de la chambre à vapeur avant d’être expulsé en position haute, toujours au sein de votre boitier. Inutile de dire que vous devrez opter pour une bonne circulation de l’air au sein de votre boitier si vous désirez maintenir vos composants à de fraîches températures.

Les ventilateurs sont des modèles de 85 mm chargés de tenir au frais le radiateur en contact avec la puce graphique ainsi que les différents composants du PCB. Les ventilateurs noirs disposent de 9 pales et resteront au repos lorsque la carte n’est pas sollicitée et que la température reste inférieure à 35°C. Personnellement, c’est un format très intéressant et passe-partout, tandis que la finition apportée à la carte n’a rien à envier aux marques partenaires de NVIDIA. Comme nous vous l’avons dit, esthétiquement, la carte est une vraie réussite. L’utilisation de l’aluminium noir et gris lui confère une finition parfaite, mais ici, point de RGB comme sur la RTX 3080 Ti.

Le radiateur :

Afin d’accéder aux entrailles de cette RTX 3070 Ti FE, il faut suivre en détails la notice de NVIDIA afin de démonter sans difficulté cette carte graphique. Nous avons actuellement fait le choix de ne pas la démonter et de nous baser sur les photos mises à disposition par NVIDIA.

Le radiateur se divise en 2 parties distincte. On retrouve une série d’ailettes en aluminium surplombant une chambre à vapeur traversée par 4 caloducs. Les deux ventilateurs ont un rôle différents, comme nous vous l’avons expliqué ci-dessus, se situent de part et d’autre du radiateur et fonctionneront de manière indépendante.

Les connectiques :

Pour alimenter la carte, on retrouve emblématique connecteur 12-pin de NVIDIA. Pas de panique, NVIDIA fournit dans son bundle un double adaptateur permettant de le connecter sur un traditionnel 2 x 8-pin PCIe. C’est une excellente solution proposée par NVIDIA. Le seul regret se situe au niveau de son emplacement, sur le dessus de la carte, qui aurait pu être plus judicieux. En position arrière, il aurait fait sensation.

Enfin, sachez que la carte dispose, au niveau des sorties vidéos de trois DisplayPort 1.4a et d’un port HDMI 2.1. On peut aussi remarquer que l’équerre dispose d’une grande surface perforée afin de permettre à l’air chaud d’être évacué à l’extérieur de votre PC par le ventilateur qui se trouve le plus proche.

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Pyvesd
Pyvesd
10 juin 2021 7h38

HS/ bonjour, est ce qu’il serait possible sur les photos d’enlever l’ombrage dégradé svp? dans les tableaux la dernière ligne est quasi illisible (celle du TDP en l’occurence)