Test : NVIDIA RTX 3060 Ti Founders Edition

4
16067

NVIDIA RTX 3060 Ti Founders Edition :

L’architecture :

Cette NVIDIA RTX 3060 Ti Founders Edition est la cinquième carte que nous testons et qui bénéficie de la nouvelle architecture de NVIDIA, Ampere. Celle-ci a pour but de venir remplacer la GeForce RTX 2060 Super lancée il y a un peu plus de deux ans. Cette RTX 3060 Ti bénéficie d’une puce graphique GA104 avec un processus de fabrication en 8 nm réalisé par Samsung. La taille de la puce est de 392 mm² et accueille 4864 cœurs CUDA.

Notre RTX 3060 Ti FE dispose de 8 GB de GDDR6 en 256-bit, ce qui se traduit par une bande passante de 448 GB/s. Le TDP est de 200 Watt, ce qui est supérieur à la RTX 2060 Super qu’elle a pour but de remplacer et donc le TDP était de 175 Watt.

Un mot sur le packaging de NVIDIA qui est, une fois de plus, ultra soigné. Il règne toujours une certaine excitation au sein du labo quand une carte Founders Edition est prévue en livraison. Je pense que les quelques photos ci-dessous, vous montrent bien le soin apporté à la présentation du produit par NVIDIA.

Le refroidissement :

La première impression qui se dégage lorsque l’on prend la carte en mains, c’est que celle-ci semble minuscule. Après avoir eu entre les mains la MSI RTX 3080 Gaming X Trio et l’Asus RTX 3090 Strix OC, on est effectivement sur un autre format. Personnellement, c’est un format très intéressant et passe-partout, tandis que la finition apportée à la carte n’a rien à envier aux marques partenaires de NVIDIA.

Cette NVIDIA RTX 3060 Ti fait partie de la série « Founders Edition ». Ce sont les cartes conçues par NVIDIA et qui se vendent généralement comme des petits pains. Elles ont l’avantage d’être moins chère que les cartes partenaires et bénéficient d’une excellente côte à l’occasion. Comme nous vous l’avons dit, esthétiquement, la carte est une vraie réussite. L’utilisation de l’aluminium noir et gris lui confère une finition parfaite. Niveau taille, la carte a comme dimensions, 242 mm x 112 mm x 2 slots.

En réalité, elle est identique à la RTX 3070 Founders Edition que nous avons testé il y a quelques semaines. La différence se situe au niveau de la couleur, où la version 3060 Ti bénéficie d’une finition gris clair alors que la 3070 était gris foncé.

NVIDIA a pour habitude de proposer des cartes dont le carénage avant fait corps avec l’arrière. Autrement dit, pas d’ouverture sur la tranche de droite. Le point positif d’un tel choix est d’optimiser le refroidissement du ventilateur de droite, l’air ne pouvant pas s’échapper par un autre endroit.

Pour aller plus loin :
La RTX 3080Ti arrive ( vraiment )

Sur la face avant, deux ventilateurs de 85 mm sont chargés de tenir au frais le radiateur en contact avec la puce graphique ainsi que les différents composants du PCB. NVIDIA n’a pas repris la même conception que la RTX 3080 FE et la RTX 3090 FE avec un ventilateur sur chaque face. Les ventilateurs noirs disposent de 9 pales et resteront au repos lorsque la carte n’est pas sollicitée et que la température reste inférieure à 35°C. Nous le verrons par la suite, mais le ventilateur de droite souffle l’air à travers le radiateur et est ensuite évacué à l’arrière de la carte. L’air chaud ira donc en direction de vos emplacements mémoires.

Les plus attentifs auront remarqué que sur la face arrière, une partie de la backplate dispose d’une grille permettant à l’air d’être évacué. Il faudra tenir compte d’une bonne circulation de l’air au sein du boitier afin d’évacuer correctement cette source de chaleur.

Le radiateur :

Afin d’accéder aux entrailles de cette RTX 3060 Ti FE, il faudra avoir recourt à un tournevis Torx et surtout des embouts de tailles différentes. Dans un premier temps, il va falloir retirer la backplate arrière afin de découvrir l’arrière du PCB. Le croisillons en aluminium divise le radiateur en deux zones.

La zone de gauche où l’air sera expulsé à l’extérieur de votre boitier via l’équerre de support et la partie de droite, où l’air sera projeté au sein de votre boitier en direction des emplacements de vos barrettes mémoires. Le radiateur est traversé par 4 caloducs. La partie en contact avec la puce graphique dispose d’une importante surface en cuivre. Des pads thermiques sont placés sur les puces mémoires ainsi que sur les étages d’alimentation afin d’optimiser le refroidissement de ces derniers.

Les connectiques :

Pour alimenter la carte, on retrouve emblématique connecteur 12-pin de NVIDIA. Pas de panique, NVIDIA fournit dans son bundle un adaptateur permettant de le connecter sur un traditionnel 8-pin PCIe. C’est une excellente solution proposée par NVIDIA. Le seul regret se situe au niveau de son emplacement, sur le dessus de la carte, qui aurait pu être plus judicieux. En position arrière, il aurait fait sensation.

Enfin, sachez que la carte dispose, au niveau des sorties vidéos de trois DisplayPort 1.4a et d’un port HDMI 2.1. On peut aussi remarquer que l’équerre dispose d’une grande surface perforée afin de permettre à l’air chaud d’être évacué à l’extérieur de votre PC.

S’abonner
Notifier de
guest
4 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Jack
Jack
3 décembre 2020 19h29

Hello, y a un soucis dans Wolfenstein Youngblood :
– la RTX2080S de MSI en 1440p RT et dlss presque 50% de perfs en moins que la 2070S….

Ormerable
Ormerable
1 décembre 2020 20h19

correction NVIDIA RTX 3060 Ti Fantômes Edition