Test : Noctua NH-U12S Redux

0
3082

Températures

Processeur à 65W : 

Malgré un profil 65W plus violent, ce dernier représente toujours la phase la moins stressante de ce protocole. Elle permet de mettre en avant les performances obtenues avec des dissipateurs compacts/entrées de gamme. Ces résultats sont simplement présents à titre indicatif pour les dissipateurs les plus imposants (AIO, gros ventirad dual tower, etc.).

températures 65W
Afin de faciliter la lecture, certaines valeurs ont été arrondies.

On attaque donc les relevés de températures avec notre petit profil. Avec un seul ventilateur, cette version Redux s’en sort plutôt bien face à son homologue chromax.black. On notera des températures similaires à plein régime, mais inférieur dès le mi-régime. À basse vitesse, le NF-P12 Redux fait un travail remarquable puisqu’on obtient des températures inférieures à la déclinaison haut de gamme. Le NF-F12 chromax.black (1500 RPM) en manque de souffle ? On dirait bien.

Si on ajoute un second ventilateur, les températures diminuent de 2°C à 3°C. Dans ces conditions, on obtient des prestations situées entre le Cryorig R5 et le NH-U12A. Encore mieux, les températures ne décollent que très peu à bas régime.

Processeur à 95W :

Ici, notre CPU tournera à 3.90 GHz constamment et sur tous ses cœurs. Nous appliquons un VCore de 1.375V pour obtenir une consommation de 95W environ. Pour simplifier la lecture du graphique, il se peut que nous ayons arrondi certaines valeurs à l’entier près.

Noctua NH-U12S Redux températures 95W
Afin de faciliter la lecture, certaines valeurs ont été arrondies.

Sur un profil plus stressant, on sent que la ventilation plus véloce du modèle Redux est un atout face à la version chromax.black. Si on note un petit degré de mieux à pleine vitesse, l’écart se creuse assez rapidement, surtout à bas régime. Visiblement, les 600 RPM du NF-F12 chromax.black à basse vitesse met le U12S noir à mal dans ces conditions.

Avec un second NF-P12 Redux, notre exemplaire du jour gagne entre 2°C et 3°C sur ses régime les plus hauts. Cependant, c’est à basse vitesse que le gain devient important avec ~5°C de moins ! De quoi sérieusement chatouiller le dissipateur de Cryorig !

Processeur à 125W :

Enfin, nous terminons avec notre profil 125W. Ici le dégagement thermique est plus important, voyons comment s’en sortent nos coolings !

Noctua NH-U12S Redux températures 125W
Afin de faciliter la lecture, certaines valeurs ont été arrondies.

On termine en poussant la consommation au maximum et on remarque que le NH-U12S chromax.black est clairement en difficulté. À basse vitesse, il affiche un échec là où sa version Redux tient le coup ! D’ailleurs avec son seul ventilateur, il se positionne assez nettement devant.

En push/pull encore une fois, il s’en sort très bien mais pas aussi bien que le NH-U12A qui affichera 1°C à 2°C à pleine vitesse ou à mi-régime. Par contre, à bas régime, ce modèle Redux ne verra pas ses températures s’envoler contrairement à sa configuration mono-fan.

Résumé : 

Finalement, ce NH-U12S Redux s’avère être une excellente surprise. Avec un seul ventilateur, le dissipateur s’en sort globalement mieux que le NH-U12S chromax.black. Selon nous, c’est lié au NF-P12 Redux plus véloce, offrant un meilleurs débit d’air et une pression statique supérieure. Finalement, on se dit que le NH-U12S mériterait un hypothétique NF-P12 chromax.black au vu de ses prestations.

Ajouter un deuxième ventilateur n’est clairement pas une mauvaise idée. Nous l’avons vu, il permet de réduire drastiquement les températures de notre Ryzen 7 1700X surtout à bas régime sur notre profil en 125W. Si la configuration à un seul ventilateur tient dans ces conditions, nous vous déconseillons de l’utiliser ainsi, 84°C s’avère très élevé pour un Ryzen de première génération.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires