Test : Noctua NF-A12x15 chromax.black.swap

0
2637

Les tests

Tests : 

Pour les tests des ventilateurs, on suit, grosso modo la même base que nos tests de refroidissement CPU. Ainsi, on teste le tout sur notre Ryzen 7 1700X avec une consommation à 125W uniquement sur un AIO Enermax AquaFusion 120 mm. Le but étant d’être au maximum dépendant de la ventilation afin de mettre en avant les différences de performances d’un ventilateur à un autre.

Noctua NF-12x15 PWM chromax.black.swap

Vitesse de rotation :

Noctua NF-A12x15 PWM chromax.black.swap vitesses

Comme d’habitude, on commence par mesurer la vitesse de rotation de nos ventilateurs. À ce sujet, à plein régime, nous relevons une vitesse maximale d’environ 1900 RPM. Le NF-A12x15 PWM chromax.black.swap se hisse légèrement sous les Saturn ASN120 ou du NF-F12 iPPC 2000. Toutefois, une fois régulé, le ventilateur perd rapidement en vitesse pour se stabiliser autour des 1300 RPM à mi-régime et tombe à 900 tr/min à basse vitesse.

Bruit : 

Les relevés de bruits sont effectués à 40 cm de la source sonore dans le sens d’aspiration des ventilateurs. L’intérêt est double : ainsi nous mesurons le plus de différences possibles d’un exemplaire à l’autre, et nous ne sommes pas perturbés par les mouvements d’air.

Noctua NF-A12x15 PWM chromax.black.swap bruit

En matière de nuisance sonore, ce n’est pas notre ventilateur du jour qui aura fait exploser notre sonomètre, loin de là. Malgré une configuration à deux ventilateurs, nous montons à 41,5 dB au maximum, soit moins qu’un seul ventilateur In Win. Une fois régulé, notre duo génère beaucoup moins de nuisances, 34,5 dB, ce n’est pas ce qu’il y a de plus insupportable pour être silencieux à bas régime.

N’en mettre qu’un seul, permettra de gagner des décibels à pleine vitesse en passant à 38 dB. Dans cette configuration, le fait de le réguler, rien qu’un tout petit peu, permet de rendre le ventilateur inaudible ou presque… Alors, lorsqu’il tourne à bas régime, il est complètement silencieux.

Bref, ce NF-A12x15 PWM chromax.black.swap, n’est clairement pas le ventilateur le plus bruyant que nous ayons testé. Cette palme revient au Squa d’Enermax qui à lui tout seul fait autant de bruit que deux NF-F12 Industrial PPC 2000.

Températures : 

Nous attaquons avec les relevés de températures avec notre profil 125W. Ici le dégagement thermique est important, voyons comment s’en sortent nos ventilateurs ! C’est le test le plus intéressant pour mettre en avant les performances des ventilateurs.

Noctua NF-A12x15 PWM chromax.black.swap températures

Voir à quelle vitesse ça tourne ou comment c’est bruyant, c’est bien, mais quid des températures ? À ce sujet, si le ventilateur de Noctua était assez silencieux, les températures restent malheureusement assez élevées. Avec un seul ventilateur à bas régime, notre Ryzen 7 1700X atteint des températures très hautes : 86°C. Sinon, dans les autres régimes de ventilation, il s’intercale entre les Saturn ASN120 et Tornado aRGB de Chieftec.

Avec un second moulin, notre CPU souffle un peu plus et la configuration se cale, grosso modo entre un ASN120 et un NF-F12 iPPC 2000. D’ailleurs, nos ventilateurs slim dominent assez nettement un duo de Tornado aRGB dans leurs régimes les plus élevés pour finir à leur niveau à basse vitesse. On sent bien que ce modèle s’essouffle rapidement une fois muselé. Cependant, à bas régime, le deuxième ventilateur permet de contenir les températures qui ne s’envolent plus autant.

Ratio températures/bruit : 

Sur ce graphique de rapport perfs/bruit, nous rappelons que le mieux est d’être placé le plus possible en bas à gauche du graphique. Pour la lecture, le point le plus à gauche symbolise la ventilation en 12V, celui au centre la ventilation en 8V et le plus à droite en 5V.

Noctua NF-A12x15 PWM chromax.black.swap températures/bruit

Seul, le NF-A12x15 PWM chromax.black.swap ne parviendra à rivaliser qu’avec le Tornado aRGB ou le Saturn ASN120 dans ses régimes les plus élevés. Sinon, ses températures très élevées à basse vitesse lui fond rapidement perdre de l’intérêt. D’ailleurs, au vu du bruit généré, clairement, il est plus intéressant de ne le faire tourner qu’à mi-régime et à haute vitesse uniquement. Moins, votre processeur en pâtira à coup sûr.

En push/pull on commence à avoir quelque chose qui tient la route. Dans ces conditions, le ventilateur slim autrichien domine assez nettement le NF-F12 iPPC en push ou encore les Squa (Enermax) et In Win Saturn ASN120. Dans ses régimes les plus élevés, il vient également se placer sur la courbe du push/pull d’ASN120… Mais il n’a pas encore ce qu’il faut pour se démarquer pleinement.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires