Test : Mountain Everest Max

0

Conclusion

Conclusion

Ce Everest Max, répond-il à ce que la marque Mountain s’est donnée comme philosophie : innovation, performance, esthétique et modularité ?

Une modularité sauce Mountain

Pour de ce qui est de la modularité, nous avons un clavier très modulable, avec beaucoup de possibilités, chose qui le rend très agréable à configurer tout le long de sa vie. Le côté esthétique est encore à peaufiner.

Pour les performances, c’est au niveau software où il y a encore un peu de boulot à faire. Par chance, cela peut être changé par des mises à jour. Et pour finir, un point qui englobe les trois autres : oui, il est innovant, même s’il y a quelques points à changer, il est sur une très bonne voie.

Au vu de sa modularité et de son esthétique sobre, il est utilisable partout sans décrier au sein de votre setup. Sa conception nous laisse présager que c’est un clavier qui va durer et  qui devrait nous aider pour tantôt écrire un mail et à tantôt tuer des zombies.

Prix

Pour le prix, nous sommes à 249.99 € sur leur magasin en ligne. Mountain fait le « black november », ainsi le prix du clavier est passé à 179.99 €, ce qui en fait une belle affaire du moment. On peut voir que nous sommes dans la moyenne de prix pour ce genre de clavier.

Pour aller plus loin :
Test - Roccat Vulcan II Max

Mountain Everest Max

On a aimé

  • Le bundle très complet
  • Le poids pour la stabilité
  • Possibilité de l’utilisation pour les gauchers
  • La très grande souplesse dans la possibilité de moduler (par exemple, les switches hot-swappable)
  • Possibilité de choisir l’angle du clavier
  • Les touches macros supplémentaires avec écran
  • Le RGB qui sort aussi sur la tranche
  • Le port USB supplémentaire
  • Les canaux pour faire passer le câble USB

On a moins aimé

  • Certaines parties du logiciel vraiment à revoir.
  • Le numpad s’enlève un peu trop facilement
  • Le prix, qui ne le met pas à la portée de toutes les bourses.
  • La finition de l’aluminium qui semble sur certains endroits laisser penser à un produit non fini.

médaille award OMF or goldAu final, nous avons un clavier qui est là pour durer et qui devrait nous suivre au grés de nos envies. Il y a certes des choses encore à revoir. Mais nous ce produit dispose de très bonnes bases.

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires