Test : Kingston FURY Renegade PCIe 4.0 NVMe 2To

0

Applicatif :

Les tests que nous avons réalisé autour des jeux vidéo commencent à dresser les contours d’un SSD qui semble tenir ses promesses. Dans l’éventualité où le Kingston FURY Renegade serait aussi à l’aise dans les tests applicatifs que dans les jeux, alors Kingston aura mit le paquet pour son « grand retour ».

L’argument de vente principal est certes très orienté vers le gaming. Mais en réalité, un utilisateur PC comme un joueur PS5, ne se limite pas aux jeux vidéo. Cela serait d’ailleurs présomptueux de ma part de conclure ici en donnant comment argument le fait que je devine d’avance quels seront les résultats si je poursuis les tests.

Mais étant donné que chez Overclocking.com nous préférons nous livrer à la rigueur plutôt qu’à la spéculation, pas question de s’arrêter sans les habituels tests applicatifs. Qu’il s’agisse d’un SSD gamer ou non, le protocole, c’est le protocole. Pas de traitement différent, nous continuons donc avec les tests applicatifs du Kingston FURY Renegade !

PCMark 8 Photoshop : 

Kingston Fury Renegade SSD 2To pcmark 8 storage

PCMark 8 propose un benchmark intégré dans lequel se trouve un test nommé « Photoshop Heavy V2 ». Celui-ci est par contre bien plus long que celui de « Battlefield 3 ». En effet, il suit tout un workflow composé de 18 étapes. La charge est basée sur l’édition d’une photo très haute résolution pour créer un poster. Le fichier source est une image de 113 Mo d’une résolution de 5184 x 7744, tandis que le fichier final est un poster de 1320 Mo d’une résolution de 7000 x 10457. Nous l’utilisons pour soumettre le SSD à de lourdes tâches applicatives.

Pour aller plus loin :
Zen4 utilisera le 5 nm amélioré (N5P) de TSMC

Kingston Fury Renegade SSD 2To bandwith write photoshop heavy

Pas de grosse surprise, encore une fois le benchmark PCMark 8 semble niveler les performances vers un temps minimum de 348 à 350 sec. C’est tout comme si nous avions atteint le temps minimum qu’il est possible de réaliser sur cette version du test.

Notons que PCMark 10, la nouvelle mouture de PCMark, intègre lui aussi un test entier dédié aux stockages. À l’avenir nous utiliserons cette version qui sera mieux adaptée. 

PCMark Express 10 :

En parlant de PCMark 10, nous pouvons d’ores et déjà commencer à voir ce que le test  Apps score nous donne. En effet, ce dernier donne un score représentatif des performances du stockage en calculant les temps de lancement de quatre applications.

pcmark10 ssd fury renegadeNous obtenons un score de 18 400 à 18 500 points sur trois séries réalisées à la suite. C’est un chiffre excellent qui me place à la 57 ème place du classement au moment d’écrire ces lignes. À titre de comparaison, je suis précédé d’une personne avec un Samsung 980 PRO 1 To et juste devant, un Intel Optane 905P.

J’ai réalisé le même test depuis un Crucial MX500 de 512 Go, et j’obtiens 8200 points. Vous pouvez retrouver le détail du score à l’adresse suivante.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires