Test : Hyte Thicc Q60

2

Le Thicc Q60

Thicc Q60 boîte

Au niveau du packaging, Hyte fait tout pour rendre le déballage agréable. En effet, si l’emballage présente des couleurs chatoyantes sur le devant, un rappel des fonctionnalités du kit à l’arrière, c’est à l’intérieur que la magie opère. En premier lieu, nous sommes invités à déchirer la couche de papier couvrant le kit. Ensuite, à l’intérieur de nous avons le droit à un petit patch parfumé, bref, on est sur du haut de gamme.

Du côté des protections, rien à redire, tout est bien emballé, bien callé et protéger. Certes, nous retrouvons le classique moule en carton, mais chaque élément du Thicc Q60 est soit emballé dans un carton imprimé sur lequel nous retrouvons des illustrations à l’effigie du kit, soit nous avons le droit à un fin tissu polyester comme pour les tuyaux ou la partie accessoire.

Le radiateur :

Thicc Q60 radiateur

Publicité

En ce qui concerne le radiateur, nous retrouvons quelque chose de franchement peu banal puisque ce dernier est particulièrement épais. Au niveau des dimensions, nous retrouvons un bloc mesurant 288 (L) x 120 (P) x 52 (H) mm entièrement construit en aluminium. Bien entendu, avec de telles dimensions, la compatibilité peut s’avérer compliqué, c’est pour cette raison que Hyte publie un guide de compatibilité parmi les boîtiers les plus populaires du marché.

A son extrémité, nous retrouvons un imposant terminal d’où partent les deux tuyaux. C’est via ce dernier que la connexion des ventilateurs s’effectuera en plus de proposer le branchement nécessaire afin d’alimenter et de gérer le kit.

Bien entendu, la finition est soignée avec un radiateur entièrement peint en noir sans rivets apparent. Le terminal affiche un double coloris noir et blanc très joli en plus de disposer d’une petite pastille comportant le logo de la marque cerclé d’un éclairage aRGB.

Pour finir, afin d’assurer la liaison entre le radiateur et le waterblock, nous retrouvons deux tuyaux d’une longueur de 40 cm. Ces derniers sont couverts d’une gaine nylon épaisse pour la finition.

Le bloc pompe :

Il y a également des choses à dire concernant concernant le waterblock du Thicc Q60. Comme on peut le voir, ce dernier profite d’un écran imposant monté via un crochet à double charnière. Ce dernier servira à faire passer la connectique entre l’écran en lui-même et le reste du kit, tout en permettant de pivoter à droite ou à gauche suivant l’inclinaison que vous souhaitez lui donner… Mais aussi pour simplifier le montage.

Ce modèle est imposant est affiche alors une diagonale de 5″ ainsi qu’une résolution HD en 720×1280, le tout à 60 Hz. On retiendra également qu’il s’agit d’un écran type IPS et que la luminosité annoncée est de 300 nits. Hyte ne s’arrête pas là puisque la marque dispose, au dos, une grille de diode LED aRGB, 42 au total. Elles pourront être gérer via le logiciel de la marque.

Pour aller plus loin :
Core 1 : des waterblocks avec du carbone chez Alphacool ?

Bien entendu, cet ensemble n’est pas sans conséquence sur l’encombrement puisque cet ensemble affiche 105 mm de hauteur.

Autrement, nous retrouvons ici une base en cuivre affichant des dimensions de 56×56 mm. Cette dernière, comme on peut le voir, est déjà chargée en pâte thermique qui est préappliquée. Cela n’augure pas que du bon, on s’attend à ce qu’il n’y ait pas de seringue supplémentaire de fournie en partie accessoire.

Thicc Q60 base en cuivre

Bien entendu, vous aurez remarqué que l’on ne parle pas de pompe à proprement parler puisque cette dernière est directement intégrée dans le radiateur. Toutefois, ce modèle fonctionnera à haut régime : jusque 4500 tr/min.

Compatibilité : 

La compatibilité du kit sera tout simplement exemplaire puisque MSI le rend compatible avec toutes les plateformes du marché, même les HEDT :

  • Intel : LGA-115x – LGA-1200 – LGA-1700 – LGA-1700
  • AMD : AM5 – AM4 – TR4

Hyte supporte donc une vaste quantité de plateforme, allant des cartes dites « mainstream » aux modèles HEDT. Cependant, pour ces dernières, il faudra contacter le support de la marque afin d’obtenir le nécessaire pour le montage qui est optionnel.

Les ventilateurs : 

La ventilation fournie, on peut dire qu’on la connaît bien puisque nous testions les Thicc FP12 à cette adresse. Cependant, il est toujours bon de rappeler brièvement leurs caractéristiques.

Thicc Q60 ventilateurs

Tout d’abord, nous retiendrons leur épaisseur importante de 32 mm. Ensuite, afin de limiter les vibrations parasites, le cadre comprend des silentblocs en caoutchouc que l’on retrouve des deux côtés du ventilateur. Et pour finir, ces moulins se connectent les uns aux autres directement par le cadre via des connecteurs à ressors ainsi qu’un système d’aimant. Le but étant de limiter au maximum les câbles dans tous les sens.

Quoi qu’il en soit, ce sont des moulins tournant à haute vitesse puisqu’ils peuvent atteindre les 3000 tr/min. Forcément, à pleine vitesse, nous retrouvons un flux d’air important de 105,8 CFM et une pression statique de 8,14 mmH2O.

 Le bundle :

Thicc Q60 bundle

La partie accessoire tient donc dans un petit sachet en tissu polyester. Ce dernier renferme alors tout le nécessaire pour le montage :

  • Notice de montage
  • Bras de montage AMD
  • Visserie de montage AMD
  • Backplate Intel en acier
  • Visserie de montage Intel
  • Câble d’alimentation et USB pour la gestion du kit

Bref, la partie accessoire reste basique avec simplement le nécessaire pour permettre le montage du waterblock sur votre processeur et le montage du radiateur dans le boîtier. Dommage de ne pas retrouver de seringue de pâte thermique supplémentaire, surtout au vu du montant de la facture.

Grosso modo :

Dans les grandes lignes, Hyte nous propose un kit watercooling tout-en-un vraiment imposant dont il faudra s’assurer de la compatibilité avec votre boîtier. Par ailleurs, c’est également une bouffée d’air frais dans ce secteur où l’on retrouve enfin un peu d’originalité. Reste à savoir si ça se monte bien.

2 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ajoute un commentaire
Entre ton speudo ici