Déballage :

La boîte :

Le packaging de cette Model O n’est pas aussi travaillé que celui d’une Gladius II Origin d’Asus, mais reste plus sympathique que celui des derniers modèles testés… Ainsi, la boîte s’ouvre par le dessus laissant apparaître le mulot bien calé dans ses protections en plastique.

Pour le reste, on fait dans le sobre avec une boîte noire et grise/argenté. Bien entendu, nous retrouverons des illustrations de notre modèle et un rappel des caractéristiques au dos.

Le Bundle :

Au niveau du bundle, on retrouve beaucoup de paperasse. Cette dernière propose un catalogue présentant la gamme de produit de Glorious en plus d’une notice présentant le fonctionnement de la souris. On terminera par deux dépliants vous remerciant d’avoir opté pour les périphériques de la marque. Enfin, pour compléter le tout : deux stickers.

Dans l’absolu, on retrouve beaucoup d’éléments, mais dans les faits… Nous avons une notice, un catalogue et deux stickers. Mais bon, vous nous direz que c’est toujours deux stickers de plus que chez la concurrence.

Le dessus :

Avec cette Model O, nous retrouvons une souris vraiment originale. Lorsque l’on pose les yeux sur ce modèle, on voit que tout a été fait pour gagner le moindre gramme. Ainsi, la coque se retrouve perforée et affiche une jolie structure en nids d’abeilles. En effet, chaque trou, c’est de la matière en moins et donc du poids de gagné. D’ailleurs, nous apprécions particulièrement l’effet produit puisqu’il permet aussi de voir les composants à l’intérieur de la souris.

Sinon, la Model O est faite intégralement d’un plastique granuleux noir mat. On retrouvera une petite pointe de caoutchouc au niveau de la molette. D’ailleurs, derrière cette molette, nous avons le bouton de montée/descente des DPI.

Autrement, notre souris du jour affiche une forme des plus classiques avec un design ambidextre. La seule ombre au tableau concerne l’emplacement des boutons latéraux placés sur la gauche. Cet aspect ne la rendra malheureusement pas parfaitement ambidextre.

Le dessous :

Passons maintenant sous la Model O pour y découvrir à nouveau sa coque perforée. Au quatre coins, nous avons le droit à des patins G-Skates blanc en téflon. Ceci devrait assurer une glisse parfaite de notre modèle. Sachez aussi qu’ils se retrouvent facilement dans le commerce, un bon point pour ceux jouant sur un tapis rigide et qui veulent remplacer les patins de leur souris au bout d’un certain temps.

Pour finir, nous avons le capteur au centre ainsi qu’une diode témoignant du niveau de DPI actuel. Un placement pas des plus idéal puisqu’il contraint l’utilisateur à lever sa souris pour savoir à quelle sensibilité il tourne.

On a donc terminé ce tour d’horizon de la Model O, on peut donc passer à la suite.

Contenu en rapport

Page: 1 2 3 4 5

Voir commentaires

Partager
Publié par
NHU9B

Publications récentes

ATC800 : le gros ventirad de Gigabyte tient un i9 10900K à 5.1GHz !

Après l'ATC700, Gigabyte proposait l'ATC800, la relève pour sur sa gamme de dissipateurs aircooling. Le…

4 août 2020

MarbleShell : des boîtiers Enermax en ATX et micro-ATX !

Direction Enermax qui annonce une nouvelle gamme de boîtiers avec ses MarbleShell. Une gamme qui…

4 août 2020

LIAN LI lance des AIO avec les GALAHAD 240 et 360

LIAN LI Industrial Co. Ltd, un des principaux fabricants de châssis en aluminium et d'accessoires…

4 août 2020

AMD : jusqu’à 5120 cœurs confirmés pour Big Navi ?

Grace à l'arrivée de RDNA, AMD s'est libéré de la limite des 64 CUs introduit avec GCN.…

2 août 2020

Le retour de la console AMD portative

Il y a déjà quelques années, certains se rappelleront d'un projet nommé Smach Z devant…

31 juillet 2020

10 000 points sous Time Spy Extreme pour la RTX 3090 ?

Encore une fuite sur la prochaine carte Nvidia. On notera déjà, pour commencer qu'on ne…

31 juillet 2020