Test : DeepCool CL500

1

Tests

Tests

Flux d’air :

La ventilation supplémentaire prend la forme de deux ventilateurs Riing 14 de Thermaltake, placés dans le bas du boîtier, en aspiration. On terminera avec un ventilateur Silent Series 12 de Fractal Design positionné à l’arrière du boîtier, en extraction.

Flux d’air CPU, ventilation d’origine puis complétée :

On commence tout d’abord avec la température de notre CPU. On garde la façade ainsi que la partie supérieure de notre boîtier de test. Voyons si le flux d’air est suffisant pour le bon refroidissement du Ryzen 7 1700X.

DeepCool CL500 temp CPU

Malgré la présence d’un seul et unique ventilateur, notre CL500 se débrouille pas trop mal. Dans ce dernier, avec une ventilation à plein régime, notre CPU atteint la température de 64.4°C pour monter à 70°C lorsque cette dernière tourne au minimum. À ce sujet, nous avons vu pire, même dans des boîtiers qui embarquent une meilleure ventilation. 

Cependant, lorsque l’on ajoute des ventilateurs il y a des gains à saisir et ces derniers ne sont pas négligeables. Comptez un peu moins de 4°C.

Flux d’air CPU ventilation d’origine sans façade ni top :

Afin de s’assurer du facteur limitant dans l’histoire (et à quel point), nous retirons le dessus ainsi que la façade du boîtier. Le but ici est de montrer les performances brutes de la ventilation intégrée.

DeepCool CL500 temps CPU sans façade

Si on lui retire sa façade et son cache supérieur, on remarque que les températures diminuent. À plein régime, la baisse de température ne sera clairement pas fulgurante, comptez un peu plus de 2°C. Toutefois, à faible régime, ces derniers se font davantage sentir avec environ 5°C de gagnés. Comme la face avant et le cache supérieur sont ajourés, ils freinent naturellement peu l’évacuation de l’air chaud. Contrairement aux façades en verre par exemple.

Flux d’air GPU, ventilation d’origine puis complétée :

On réitère l’opération, mais avec des mesures effectuées sur la carte graphique. Ici, nous testons avec ventilation d’origine et ventilation complétée.

DeepCool CL500 temp GPU

Du côté de notre carte graphique en revanche, les choses sont (très) loin d’être rose. C’est à l’intérieur de ce modèle qu’elle a atteint la plus haute température que nous avons enregistrés. Avec 87°C avec une ventilation à 100%, ce n’est pas ce que l’on pourrait appeler de frais… C’est encore pire avec un ventilateur réglé à basse vitesse où la température devient carrément dangereuse pour notre carte ! 

Clairement, il faudra compléter la ventilation du boîtier en ajoutant à minima un ventilateur en façade. Une fois fait, les températures chutent drastiquement et notre HD 7970 de référence se retrouve à fonctionner à 73°C.

Flux d’air GPU ventilation d’origine sans façade ni top :

Nous refaisons le même test, mais en retirant la façade et le top du boîtier. Voyons comment cela influera sur les températures de la carte.

DeepCool CL500 temp GPU sans façade

Le fait de retirer le cache supérieur et la face avant du boîtier permettent des gains important sur la température de notre carte graphique. Nous avons observé une baisse de 5°C en 12V contre 9°C en 5V ! Toutefois, nous nous interrogeons, est-ce lié à une façade et à un cache trop restrictifs ou à une ventilation incomplète de série ? Nous penchons plus pour la deuxième solution. En effet l’écart une fois le top enlevé reste dans la moyenne. C’est la température dans l’absolue qui est élevée. Un ventilateur façade apport du flux au niveau du GPU tandis que le ventilateur top permet à la chaleur d’être évacuée par le haut et de moins stagner.

Isolation :

Ici, nous mesurons simplement le bruit émit par notre config lorsque l’on fait tourner le refroidissement CPU et refroidissement GPU très vite.

DeepCool CL500 Isolation

Concernant l’isolation, le CL500 de DeepCool se classe dans la moyenne avec un niveau sonore relevé à 55 dB. Honnêtement, nous nous attendions à pire dans la mesure ou le boîtier n’est clairement pas fermé. Encore une fois, des modèles dits silencieux isolent moins bien que ce modèle orienté flux d’air. 

Bruit de la ventilation d’origine :

Cette fois-ci, nous mesurons le bruit émit par la ventilation d’origine du boîtier. Pour cela, la configuration tourne en idle (ventilation CPU et GPU au minimum) pendant que les relevés sont effectués successivement en 5V, 8V et 12V sur la ventilation du boîtier.

DeepCool CL500 Bruit

Du côté du bruit de la ventilation de ce modèle, clairement, il n’y a pas à se plaindre. En effet, le CL500 n’embarque qu’un seul ventilateur de série tournant à 1400 RPM à plein régime. Vous l’aurez compris, même à fond (35.5 dB), le bruit de ce dernier sera aisément couvert par le reste de vos composants. En le régulant… n’en parlons pas, d’ailleurs, en 5V, notre sonomètre ne parvenait pas à capter le bruit qu’il émettait d’où les 30 dB. 

En résumé :

Difficile de dire si le CL500 est un boîtier orienté flux d’air de base ou non. Son seul ventilateur placé à l’arrière ne parvient pas à refroidir convenablement l’ensemble de nos composants. Si la température de notre CPU est élevée sans être alarmante, celle du GPU en revanche, c’est une autre paire de manches. Avec son ventilateur d’origine régulé, notre carte atteignait des températures dangereuses.

Clairement, c’est un boîtier où il faudra compléter la ventilation en ajoutant au moins un ventilateur en façade. Une fois fait, tout rentre dans l’ordre et on obtient des températures très correctes. 

Côté bruit, on se retrouve avec une isolation « dans la moyenne » de ce que l’on a pu relever. De base, le bruit de la ventilation se fera complètement oublier tant le ventilateur est silencieux. N’hésitez donc pas à le pousser un peu si vous n’avez pas encore acquis de moulin supplémentaire car le besoin s’en fera vite ressentir. 

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Vertex
Vertex(@vertex72)
18 août 2020 9h55

Superbe test !
concernant la compatibilité watercooling, il y a comebien d’espace entre le haut du boitier( fix 240mm) et le haut de la carte mère ? et aussi pour fixer une pompe ca donne quoi ? ya de quoi faire sans percer ?