Test : DeepCool AK400

0

Températures

Processeur à 65W : 

Malgré un profil 65W plus violent, ce dernier représente toujours la phase la moins stressante de ce protocole. Elle permet de mettre en avant les performances obtenues avec des dissipateurs compacts/entrées de gamme. Ces résultats sont simplement présents à titre indicatif pour les dissipateurs les plus imposants (AIO, gros ventirad dual tower, etc.).

DeepCool AK400 températures 65W

Au niveau des températures, sur notre profil en 65W, l’AK400 s’avère être un modèle plutôt performant. Si à pleine vitesse ainsi qu’à mi-régime les températures sont en retrait, ce n’est pas le cas à basse vitesse. Le ventilateur fonctionnant à 900 RPM aide le dissipateur à ne pas perdre la face contre un Dark Rock 4 par exemple.

Processeur à 95W :

Ici, notre CPU tournera à 3.90 GHz constamment et sur tous ses cœurs. Nous appliquons un VCore de 1.375V pour obtenir une consommation de 95W environ. Pour simplifier la lecture du graphique, il se peut que nous ayons arrondi certaines valeurs à l’entier près.

DeepCool AK400 températures 95W

En 95W, notre dissipateur du jour ne démérite pas et creuse nettement l’écart avec le Dark Rock 4… Surtout à bas régime où l’on sent que le modèle allemand s’essouffle. En même temps, le ventilateur de l’AK400 fonctionne 300 RPM plus vite, ce qui lui permet de mieux évacuer la chaleur. Cependant, l’écart reste encore important face à des modèles plus gros R5 de Cryorig en tête.

Pour aller plus loin :
Test : Corsair Vengeance RGB 6400 MHz CL38 DDR5

Processeur à 125W :

Enfin, nous terminons avec notre profil 125W. Ici le dégagement thermique est plus important, voyons comment s’en sortent nos coolings !

DeepCool AK400 températures 125W

En 125W, alors que de nombreux modèles sont en échec à bas régime, ce n’est pas le cas de l’AK400 qui tient dans ces conditions. Certes, 80°C ce n’est pas idéal mais ça tient. Dans ces régimes les plus élevés, le ventirad de DeepCool s’en sort pas mal, encore une fois, mieux que le Dark Rock 4 de be quiet!.

Résumé : 

Pour faire simple, l’AK400 de DeepCool affiche de bons résultats sur le plan thermique, surtout à basse vitesse. Il faut dire qu’un ventilateur fonctionnant à 900 RPM ça aide et ça souffle suffisamment pour ne pas laisser l’air chaud s’accumuler dans le radiateur. Maintenant, pour avoir une vision globale de ce que propose ce modèle, rendez-vous page suivante où l’on regarde ce que ça donne niveau ratio températures/bruit.

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires