Home Tests Périphériques Tests Claviers Test : Corsair K70 Pro Mini Wireless

Test : Corsair K70 Pro Mini Wireless

0

Déballage

La boîte :

En matière de packagingCorsair retient sa charte visuelle habituelle à base de noire et jaune… Bien que le noir prédomine. Quoi qu’il en soit, nous avons là une boîte absolument « rikiki », à l’image du clavier en lui-même finalement. Sur sa face avant, nous avons, bien entendu, une illustration du produit une fois allumé avec un bref rappel de ses principales fonctionnalités.

Au dos, Corsair met en avant quelques points intéressant comme le fait que les commutateurs sont hotswappables ou encore la matière des touches en PBT. Idem, on apprendra qu’il est doté de la technologie AXON permettant un polling rate ultra rapide de 8000 Hz. Enfin, nous avons un petit tableau résumant les différents modes de connexion ainsi que la compatibilité avec les différentes plateformes.

Si on ouvre la boîte, nous retrouvons le K70 Pro Mini Wireless emballé dans un sachet plastique reposant sur sa partie accessoire. Dommage, contrairement au K65 RGB Mini, nous n’avons pas de coque en plastique rigide pour le protéger de la poussière.

Le bundle :

La partie accessoires proposée avec ce clavier est plutôt complète puisque nous retrouvons :

  • Un guide de garantie
  • Un guide de sécurité
  • Une barre espace ainsi qu’une touche échap en ABS
  • Un keyswitches puller
  • Un Keycaps puller
  • Le cordon USB type C gainé

Le Corsair K70 Pro Mini Wireless :

Après avoir eu quelques modèles 60% entre les mains, ce K70 Pro Mini Wireless ne nous surprend plus vraiment de par son format. Néanmoins, lors du déballage il fait son petit effet de par son design et sa qualité de construction. En effet, l’alliance entre la plaque de couche en aluminium et le socle en plastique rigide font qu’il dégage une sensation de solidité.

Avec ceci, c’est avec plaisir que l’on retrouve des touches en PBT, une matière rugueuse plus résistante que l’ABS. Dans le temps, le clavier ne prendre pas cet aspect brillant et sale contrairement à ceux équipés de keycaps en ABS. De plus, les lettrages ne s’effaceront pas non plus puisque nous avons affaire à des capuchons en double injection. Vulgairement, le plastique du lettrage est injecté dans celui de la surface pour former les caractères. Ineffaçable !

Autrement, nous remarquons que la botom row est dite « standard », ceci ouvrant le choix des keysets PBT alternatif. D’ailleurs, en parlant de ça, sachez que la marque propose également, via son site, des sets complets et colorés, des fois que vous voudriez les changer.

Avec ceci, on retrouvera quelques petits artifices, discrets, contribuant à la personnalité du clavier. En cela, nous pensons aux petits inserts badgés « //K70 » sur les côtés droit et gauche de ce modèle. Idem sur l’arrière avec un petit logo Corsair.

Et de dos, ça donne quoi ?

À l’arrière, nous sommes surpris de retrouver un socle d’une couleur différente que celle de la plaque de couche. Comme on peut le voir, le socle est gris tandis que la partie supérieure est noire. Un peu de contraste, ça ne fait pas de mal !

Pour assurer un bon maintient du clavier sur son support, Corsair fait appel à des bandes caoutchoutées anti-dérapantes. On en retrouve une longue, parcourant largeur de ce modèle dans le bas. Sinon, deux autres sont présentes autour des pattes sur élévatrices, qui n’offrent que deux niveaux de réglage.

Sur la tranche arrière : 

Sur la tranche arrière, on retrouve quelques la partie connectique du clavier. Sur la gauche, nous avons donc l’interrupteur pour mettre sous tension le clavier, ce dernier coulissant latéralement. Juste à côté, nous retrouvons la prise USB type C. De nouveau, attention au manchon des différents câbles puisque tous ne rentreront pas dedans.

Enfin, à l’opposé nous avons le support USB pour le dongle du clavier afin de ne pas le perdre.

S’abonner
Notifier de

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
wpDiscuz
0
0
On aimerait bien avoir votre avis...à vous de jouer !x
Quitter la version mobile