Test : Cooler Master PL240 Flux

0

Logiciel et écran

Comme vous le savez maintenant, ce PL240 Flux, plus précisément, son éclairage, peut être piloté grâce au logiciel MasterPlus+ de Cooler Master. Pour le télécharger, c’est simple, on se rendra à cette adresse. Une fois téléchargé, l’installation sera très simple, suivant, suivant, suivant, bien sûr, on veillera à choisir son dossier d’installation.

Au lancement : 

Une fois lancé, le logiciel nous emmène sur sa fenêtre principale où l’on retrouvera une vue d’ensemble de sa machine. Le soft affichant la température, la fréquence, le voltage ainsi que la charge de différents composants… Processeur et carte graphique plus précisément.

À côté de ça, nous avons différents onglets, dont « Éclairage du système » qui permettra d’appliquer, à la volée un effet à l’ensemble des périphériques supportés par le logiciel. Les autres onglets serviront à la gestion des profils (que l’on pourra importer ou exporter) ou de l’alimentation à condition d’avoir plusieurs produits connectés en simultané. Ce n’est pas le cas ici.

L’éclairage du PL240 Flux

Finalement, ce qui nous intéressera c’est la partie où l’on s’amuse avec les diodes RGB du kit. Pour cela, on se rend sur l’onglet « ARGB Gen2 controller » qui s’avère être le boîtier de contrôle de l’éclairage. De là, on retrouve toute une liste d’effets proposée par défaut que l’on pourra sélectionner et paramétrer. Suivant l’animation, on aura le choix des couleurs, de la vitesse de répétition, etc.

Enfin, on retrouve un mode « Personnaliser » qui nous permettra de sélectionner une couleur pour chaque diode du ventilateur ou de la pompe. Et si vous souhaitez jouer une animation par élément, il faudra se rendre sur l’effet multicouche permettant de sélectionner un effet par périphérique détecté.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
wpDiscuz
0
0
On aimerait bien avoir votre avis...à vous de jouer !x
()
x
Quitter la version mobile