Test : be quiet! Pure Loop 2 FX 360

0

Conclusion

Nous arrivons maintenant au terme de ce test du Pure Loop 2 FX 360 de be quiet!. Alors, que vaut ce modèle ? On fait le point.

Pas de changement de design !

Avec cette version 2 du Pure Loopbe quiet! ne procède à aucune changement visuel probant. Sur la forme, on retrouve le même kit avec un waterblock présentant une partie en aluminium brossé et un radiateur travaillé. Face à des kits développé en collaboration avec Asetek, cela change et c’est plutôt agréable.

Finalement, le seul véritable changement concernant l’aspect visuel est en lien avec la présence d’un éclairage RGB. Pour rappel, avec la première série, la pompe était éclairée en blanc tandis que les ventilateurs, des Pure Wings étaient dépourvus de diodes lumineuses.

Une partie accessoire complète

be quiet! Pure Loop 2 FX 360

Autre aspect positif, c’est que le kit de be quiet! n’arrive pas sans rien puisque l’on pourra compter sur une partie accessoire complète. À ce niveau, on pense surtout au hub qui permettra de centraliser la gestion de la vitesse et de l’éclairage des divers éléments de l’AIO. Mais ce n’est pas tout puisque l’on retrouvera aussi de quoi remplir le kit en cas de panne sèche. De quoi prolonger la durée de vie du produit, d’autant que l’orifice de remplissage est facilement accessible.

Enfin, la partie montage ne présente pas de difficulté particulière, les étapes de montage s’enchaîne facilement.

D’excellentes températures !

Maintenant, quid des nuisances ? Comme nous avons pu le voir, le Pure Loop 2 FX 360 s’en sort plutôt bien sur les petites consommations. Dès lors que ces dernières augmentent, le kit peut être mis à mal, surtout en réduisant drastiquement la vitesse de fonctionnement des ventilateurs. Il ne faudra donc pas être trop avare sur les RPM des ventilateurs au risque de voir les température augmenter à faible vitesse.

Sinon, pour ce qui est du bruit, nous sommes surpris d’avoir des nuisances sonores maîtrisées. Pour des ventilateurs fonctionnant à 44 dB, le bruit est loin d’être catastrophique, nous avons vu pire. Cependant, nous aurions pu gagner davantage avec des Light Wings plus lents, mais l’impact sur les températures aurait été d’autant plus important.

Pour aller plus loin :
Test : Phanteks G360A

Mois cher que la première génération !

Nous terminons notre conclusion par évoquer le prix de vente du kit qui s’affiche officiellement à 124,90 €. Une tarification plutôt douce, surtout face aux kits de première génération affiché à 129,90 € pour rappel. Dans tous les cas, sur ce secteur de prix, la concurrence sera rude, surtout quand on retrouve le Liquid Freezer II 360 (conseillé dans notre guide d’achat) en face offrant un meilleur ratio températures/bruit… Mais un encombrement bien supérieur.

be quiet! Pure Loop 2 FX 360

On aime :
  • La finition du radiateur, très propre !
  • L’orifice de remplissage offrant, potentiellement, une durée de vie plus longue
  • Les tuyaux souples, montage facilité
  • La partie accessoire complète
  • Le montage simple du waterblock
  • La présence du RGB qui ne fait pas grimper la facture !
  • Son ratio vitesse/nuisances sonores intéressant
  • La tarification adoucie par rapport à la première série
On a moins aimé :
  • Les températures à bas régime qui remontent
  • La concurrence qui est rude : Liquid Freezer II 360 sur ce secteur tarifaire !

À l’arrivée, nous choisissons de décerner l’argent au Pure Loop 2 FX 360 de be quiet!. Avec ce modèle, la marque signe un kit qui l’on pourra maintenir nous-mêmes dans le temps grâce à son orifice de remplissage. Néanmoins, faire attention au régime de la ventilation sur un gros CPU puisqu’il commence à souffrir à bas régime. Idem, à 125 €, attention à la concurrence, surtout à celle imposée par Arctic qui offre un excellent ratio températures/bruit ! Néanmoins, la marque à le bon goût de ne pas surfacturer l’apparition du RGB.

Un grand merci à be quiet! !

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires