Quand nVidia influence les influenceurs sur YouTube…

1
3002

Des coups bas, dans le monde du hardware, ce n’est pas nouveau. Parfois, on a le droit à quelques petites pépites, comme le tacle d’AMD sur les 3.5 Go de la GTX 970, parfois, c’est moins drôle, comme le GPP de nVidia. Et parfois, ce sont directement les marques qui font pression auprès des influenceurs pour ne pas voir de mauvaise note sur leurs produits. Mais là, ce n’est pas joli, joli.

Quand nVidia influence le YouTube Game !

nVidia influence les influenceurs
Capture du post original qui a été supprimé depuis.

La nouvelle provient d’un Youtuber hardware qui détaille sa situation anonymement sur Reddit. Dans son post, ce dernier explique comment nVidia procède pour avoir de la visibilité, même quand les vidéos ne concernent pas leur produit directement.

Dans son texte, on apprend par exemple que les verts essaient de toujours avoir une boîte où une carte estampillée « GeForce » dans le cadre. Autrement, lors de review CPU par exemple (Intel ou AMD), la marque fait du forcing pour que la carte graphique utilisée soit une GeForce. Néanmoins, la situation n’est pas nouvelle puisque le YouTuber en question indique que cela remonte à la RADEON 7.

Lors du lancement de Navi, tout ceci s’est même dégradé. Les verts tentant de mettre leur nez dans les tests des RX 5700. Le deal était de tenir éloignées au maximum les RTX 2000 des graphiques. En gros, il fallait faire un test, en comparant le nouveau matos d’AMD avec l’ancien et surtout le comparer à du matos Nvidia systématiquement plus haut de gamme au lieu de le comparer à la carte verte du même prix. Sans ça, nVidia « réévaluerait à quel point leur partenariat était bon« . Clairement, l’entreprise se voulait menaçante : « tu ne mets pas à mal nos cartes, sinon, plus de matos« .

AMD RADEON RX 5700 XT

En gros, nVidia fait du forcing pour gagner un maximum de visibilité et avoir du matos présent au maximum lors des tests. Cela va du simple placement de produit à la tentative d’influence lors des reviews. D’ailleurs, cela pose également un problème d’éthique, comment peut-on publier un test objectif si l’on doit se plier aux exigences d’un fournisseur de matériel ? La réponse est qu’on ne peut pas.

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Pyvesd Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
Pyvesd
Invité
Pyvesd

Quand une entreprise en est réduit à ca, c’est qu’elle n’a plu confiance en son matos…