Qualcomm nous jouerait-il un air de pipeau avec ses Snapdragon X Elite et Plus ?

0

C’est l’effervescence autour des Snapdragon X Elite. Pour certains, ces nouveaux SoC, vont tout simplement profondément bousculer l’industrie du PC. Ces solutions ARM, qui feront tourner Windows, sont annoncées comme une sorte d’équivalent des puces Apple Silicon dans le monde Windows. Dans l’euphorie, des “analystes” envisagent même que ces solutions poussent Intel et AMD hors du PC portable pendant quelques temps.

Snapdragon X Elite : des benchmarks bidonnés ?

Le problème dans cette industrie c’est que quand le teasing dure longtemps, même beaucoup trop longtemps c’est qu’il y a peut-être un loup quelque part. Depuis quelques mois, Qualcomm ne cesse d’annoncer que son Snapdragon X Elite va surpasser tous les processeurs du secteur. Depuis des mois nous voyons passer des fuites et des tests montrant à quel point le bébé de Qualcomm est plus rapide et en plus consomme moins que les meilleurs processeurs d’autres marques. Mais quelqu’un vient de venir refroidir l’histoire de manière brutale. Celui qui joue le rôle de perturbateur, c’est SemiAccurate. Ce dernier affirme qu’aucun OEM n’a été en mesure d’égaler les résultats des tests Qualcomm les plus récents. Ils indiquent que d’après leurs sources, les performances obtenues chez les constructeurs seraient inférieures de 50 % de ce que l’entreprise a montré. Les ingénieurs de Qualcomm ont déclaré que c’était dû à une mauvaise optimisation de Windows avec Arm et à un mauvais refroidissement. Les accusations sont directes et argumentées. Ainsi, Qualcomm éviterait toutes les questions techniques pointues sur le sujet. Le briefing technique serait “pathétique” (mot utilisé par l’auteur) : 11 diapositives, dont trois vides, cinq diapositives « de référence » avec une divulgation malheureusement inadéquate et deux diapositives de résumé infographique. Mais la non sincérité des benchmarks publiés par Qualcomm serait une évidence. Ces informations proviennent de deux constructeurs OEM de niveau 1 et d’autres sources.

Pour aller plus loin :
P8 Slim : un petit ventilateur de 80x15 mm chez Arctic

Publicité

WART (Windows sur ARM) : une catastrophe ?

Le problème c’est que Qualcomm ne laisse personne effectuer des tests indépendants sur ses nouveaux Snapdragon. Nous sommes à quelques semaines de l’annonce officielle du 20 mai chez Microsoft et les ordinateurs portables seront mis en vente en juin. un autre aspect du problème touche les affirmations d’une émulation meilleure que l’émulation Rosetta 2 x86 d’Apple. Là encore ces déclarations ne sont clairement pas réelles. En fait, l’émulation du silicium est peut-être meilleure, mais tout le reste ne l’est incontestablement pas. La seule “réponse” de Qualcomm sur ces chiffres potentiellement bidonnés se contente de renvoyer la balle vers Microsoft. Pour eux, leurs puces sont propres et définitives mais l’état lamentable de WART (Windows sur ARM) est la cause de toutes ces incompréhension…Dans ce cas, sur quel OS tournaient alors ces fabuleux benchmarks ?