Phantom D3, Phantom D2, Challenger D : trois RX 5600 XT chez ASRock

0
141

Petit tour chez ASRock qui annonce trois nouvelles cartes graphiques. Ces nouvelles références s’articulent autour d’une seule et même puce : la RX 5600 XT d’AMD. Au programme, la marque nous propose ses Phantom D3 et D2 ainsi qu’une Challenger D.

La RX 5600 XT Phantom D3, la plus imposante : 

ASRock RX 5600 XT Phantom Gaming D3On commence par la plus grosse des trois cartes, la Phantom D3. Comme on peut le voir, ASRock met le paquet au niveau de la dissipation avec un dissipateur équipé de trois ventilateurs. Ce dernier est beaucoup plus long que le PCB en lui-même dans la mesure où un l’équivalent d’un ventilateur se retrouve dans le « vide ».

Côté fréquences, ce modèle s’affiche à 1355/1560/1620 MHz en base/game/boost. Pour rappel, la carte de référence de chez AMD fonctionne à 1130/1375/1560 MHz de base/game/boost. En revanche, la mémoire n’est pas concernée par un OC d’usine.

La RX 5600 Phantom D2, beaucoup plus sage : 

ASRock RX 5600 XT Phantom Gaming D2

Avec la RX 5600 XT Phantom D2, ASRock propose une alternative plus compacte au modèle doté de trois ventilateurs. En effet, cette version ne s’affiche plus qu’avec deux ventilateurs, ceci ayant pour conséquence de réduire drastiquement son encombrement.

Au niveau des fréquences, encore une fois, nous avons un modèle overclocké d’usine. Cette référence fonctionne alors à 1280/1495/1620 MHz en base/game/boost. Si la fréquence boostée est équivalente à la D3, les fréquences de base et game sont cependant inférieures.

La RX 5600 Challenger D, la moins véloce des trois :

ASRock RX 5600 XT Challenger D

Au niveau de la dissipation, on retrouve une référence s’inspirant de la Phantom D2 équipée de deux ventilateurs. D’ailleurs, le visuel se veut aussi plus sage avec quelque chose de plus carré.

On poursuit avec les fréquences qui sont encore inférieures au modèle Phantom D2 avec : 1235/1460/1620 MHz en base/game/boost. Encore une fois, l’OC d’usine suit la même logique : mêmes fréquences boost, mais fréquences de base et en jeu inférieur au modèle de gamme supérieure.

Pour ce qui est de la connectique embarquée, les cartes suivent le même schéma. On retrouve ainsi un unique PCIe 8 broches en guise d’alimentation. Les sorties vidéos sont constituées d’un unique HDMI suivi par trois DisplayPort.


Par ici, ou encore ici-même pour les fiche des Phantom D3, D2 et Challenger D !


 

Contenu en rapport

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de