Nvidia met la pression sur la presse Hardware

14
10990

Une nouvelle a secoué le monde du hardware, notamment du côté des anglophones. Hardware Unboxed, testeur de hardware sur YouTube, a relayé un mail qu’il a reçu de Nvidia. Dans ce mail, est expliqué que Nvidia ne lui enverra plus de GPU à tester car selon eux, Hardware Unboxed ne parle pas assez du Ray Tracing. Mais que bien sûr, si Hardware Unboxed consent à présenter les choses de la manière voulue par Nvidia, ils pourraient alors revenir sur leur décision.

On a attendu la fin du week-end pour prendre un peu de recul sur la situation afin de ne pas réagir à chaud. Dans cet article, nous allons expliquer en quoi ce qui s’est passé est grave et surtout pourquoi c’est symptomatique des dérives récentes de certaines marques, et en particulier Nvidia.

Tout d’abord voici l’email, envoyé par Brian Dell Rizzo, le chef de toute la relation presse Nvidia :

Nvidia Email Hardware Unboxed

Nous n’allons pas faire un « débunkage » de la propagande contenue et encore moins de l’attaque à peine voilée. Nous resterons sur le principe de fond qui est le plus important.

Rôle d’un testeur hardware

Avant de parler de l’email, déjà revenons à la base : quel est l’objectif d’un testeur de matériel PC ? Informer les consommateurs de hardware des qualités et des défauts d’un produit testé. Le but est que les lecteurs aient conscience de ce genre de choses afin  d’effectuer des achats ou des donner des conseils de manière éclairée.

Sans ces tests, vous n’auriez à votre disposition que le discours marketing des marques qui vous ferait croire à chaque fois monts et merveilles. Les tests sont ainsi bénéfiques pour tout le monde :

  • Le consommateur : grâce aux tests, ce dernier a un point d’appui, qu’il espère indépendant et sans conflits d’intérêt.
  • La marque : les tests permettent de médiatiser un produit en dehors de leurs canaux officiels.
  • Le site/chaîne : cela permet d’avoir de l’information qui va intéresser les gens et donc les faire venir.
La volonté de contrôle

Cependant, cette logique s’est peu à peu étiolée au cours de ces dernières années. Nvidia a une position de plus en plus hégémonique sur le monde du GPU gamer. On ne parle pas forcément de ventes, mais bel et bien d’influence. À tel point qu’il impose des conditions de plus en plus strictes pour ses partenaires, mais également pour les testeurs. Du côté des partenaires, rappelez-vous du Geforce Partner Program (GPP) qui incitait les marques (ASUS, MSI, Gigabyte…) à ne vendre QUE du Nvidia afin de ne pas passer après tout le monde dans l’approvisionnement des GPU. On l’avait, à juste titre, critiqué à cette époque.

Pour l’anecdote, rappelez-vous que ASUS avait ployé le genou face à Nvidia et commencé à créer la Marque AREZ et ainsi chasser les produits AMD de la marque ASUS. C’est dire l’influence de Nvidia. Heureusement la grogne internationale a forcé Nvidia à faire machine arrière, et ASUS a pu continuer de vendre des produits AMD.

Eh bien ici, dîtes-vous que c’est philosophiquement une sorte de GPP pour les testeurs qui est en train de se dérouler. Dans cette logique il y a les « partenaires » (appelons-les ainsi pour filer la métaphore) et « les exclus ». Les « partenaires » ne tariront pas d’éloge à chaque test de produit Nvidia, que le produit le mérite ou non, et se feront l’apôtre des technologies Nvidia, toutes plus révolutionnaires et ébouriffantes les unes que les autres. Les autres n’auront pas de test Day-1 à proposer, et deviendront par la force des choses des media de seconde zone.

Pour aller plus loin :
Nvidia annoncerait la techno Resize-BAR pour ses RTX

À travers Hardware Unboxed, Nvidia voulait faire un exemple avec un message clair : soit vous êtes conciliant avec nous et nos produits soit vous ne pourrez plus tester et votre chaîne/site en subira alors les conséquences. Leurs samples sont un moyen de pression sur la presse spécialisée, c’est grâce à ces samples qu’un test Day-1 est possible. Et ce moyen de pression ils l’utilisent sans vergogne. En langage politiquement correct, on appelle cela  « exercer le contrôle sur l’information ».

Le rêve d’une marque serait de n’avoir que des tests dithyrambiques, qui ne testent les produits qu’à leur avantage (voire même reprennent mot pour mot le « guide de test » que la marque envoie au testeur). Tenir l’ensemble de la presse spécialisée dans le creux de la main de manière à ce qu’elle ne devienne finalement qu’une chambre d’amplification de leurs discours marketing bien huilés.

En clair, ils ne veulent plus avoir affaire à des testeurs, mais à des influenceurs. Si possible des influenceurs peu connaisseurs du domaine, qui n’iront pas gratter sous le vernis. Avec un peu de recul vous verrez que c’est déjà le cas à certains endroits.

En l’occurrence, Nvidia fait du « All-in » sur le Ray Tracing. Ils comptent donc faire en sorte que tout le monde dise du bien de cette technologie et que les 1% des jeux l’utilisant soient surmédiatisés. Et gare à vous si vous ne suivez pas le mouvement ! Le message est clair.

Présomption de connivence

Et cette histoire a un effet secondaire très pervers. A mettre la pression de manière aussi éhontée sur les testeurs, ils ont également propagé le doute. Imaginons que dans un futur test, on écrive que l’on apprécie les qualité d’une fonctionnalité Nvidia ou d’un GPU en particulier, en toute véracité. À ce moment-là un lecteur, qui n’est pas dans notre tête peut légitimement se mettre à douter : « Ils disent ça car ils le pensent vraiment ou parce que Nvidia leur met la pression ? ».

En clair, à travers cette histoire, Nvidia tente de mettre fin à l’indépendance de la presse Hardware, déjà bien mise à mal, mais en plus sème le doute de manière indirecte sur tout le monde.

Dénonciation générale et marche arrière :

À la suite de cette histoire, le monde du Hardware anglophone a fait corps derrière Hardware Unboxed. LinusTechTips a été le premier à dénoncer (de manière même très virulente) cette mise à mal de l’indépendance de la presse, suivi par JayzTwoCents. La grande portée de ces Youtubeurs a mis le feu aux poudres, feu qui a sévit durant tout le week-end sur la toile.

On exprime toute notre sympathie à Hardware Unboxed dans cette histoire. D’autant que l’on a pu connaître cette situation.

Pendant la rédaction de cet article, nous avons vu que la grogne des testeurs et des passionnés de Hardware a amené Nvidia à revoir sa position à l’encontre de Hardware Unboxed. Mais ne perdons pas de vue que s’ils font amende honorable, leur message est passé…

Contenu en rapport

S’abonner
Notifier de
guest
14 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Akluin
Akluin
17 décembre 2020 17 h 03 min

J’ai été aussi très étonné de voir le feu déclenché dans les pays anglophones, mais quasiment rien en France, merci de relayer l’info.

Gouta
Gouta
15 décembre 2020 12 h 05 min

Merci à la rédac d’en parler!

Rara
Rara
15 décembre 2020 11 h 47 min

On a une réponse de Nvidia par rapport à ce mail ?
Pour le moment c’est juste un testeur qui dit avoir reçu un mail…

Jack
Jack
15 décembre 2020 21 h 44 min
Répondre à  geekosa

c’est le même guignol qui a attaqué Hardware Unboxed pour info

Vins
Vins
15 décembre 2020 9 h 02 min

Et cela signe définitivement ma passage côté rouge :)

pyvesd
pyvesd
14 décembre 2020 22 h 23 min

nVidia, c comme WD et Intel, j’ai banni ces marques à jamais à cause de leur politique commerciale même si je serai acquéreur de leur très bon produit (3060Ti, C2D, Sandy&Ivy Brige, …euh bin non rien chez WD… hormis SanDisk que du coup je boycot désormais :( ).
Et dire que les instances du monde entier vont leur filer les clés d’ARM, la j’ai vraiment Peur !!

Fabrice
Fabrice
14 décembre 2020 18 h 53 min

Vous semblez découvrir une pratique qui a toujours existé, que NVIDIA à toujours mis en œuvre de manière plus ou moins appuyée.

J’ai été testeur, il y a bien des années (je vous parle d’un temps…) et la politique de Nvidia a toujours été celle-la

La Rédac
Administrateur
14 décembre 2020 19 h 04 min
Répondre à  Fabrice

Hello Fabrice…On ne découvre rien car on subit cette pratique suivant les humeurs du jour…
On assume notre ligne éditoriale et évidemment ça coince par moment. On est pas non plus surpris de voir qu’aucun autre média FR n’a repris cette information qui a portant fait le tour des “stars” hardware US ce WE… Malaise ?

Fabrice
Fabrice
14 décembre 2020 19 h 41 min
Répondre à  La Rédac

Sans doute n’est il pas de bon ton de modre la main qui le nourrit.
J’imagine que cela n’a pas changé depuis mon époque: un test en Day one draine un nombre de visiteurs important. C’est vitsl pour un média high tech.

Jack
Jack
15 décembre 2020 21 h 47 min
Répondre à  Fabrice

navré c’est très loin d’être vital pour Hardware Unboxed comme ils l’ont spécifiés ils font énormément de contenu. Cela ne changera rien pour eux de sortir les vidéos day 1 ou 1 semaine après au vu de la qualité de leur travail, et la question du matos gratuit ne rentre pas en ligne de compte pour celui produit uniquement par le fabriquant.

Last edited 1 mois il y a by Devilmana
CornerJack
Éditeur
16 décembre 2020 6 h 54 min
Répondre à  Jack

Effectivement, mais l’impact d’un Day 1 est vraiment très important Jack.

tagak
tagak
14 décembre 2020 15 h 38 min

Spoiler, ça marche déjà comme ça avec la presse générale et la politique…

Sam
Sam
14 décembre 2020 12 h 39 min

Soutien également, à vous et Hardware Unboxed !