De la mémoire hybride chez IBM, les SSD largués

1
6553

IBM est en passe de faire basculer la technologie des puces Flash actuelles. En effet, il vient d’annoncer une avancée avec la technologie « à changement de phase ». Technologie appelée à remplacer les puces NAND Flash actuelles.

Tout d’abord, qu’est-ce qu’une mémoire à changement de phase ? Il s’agit d’une mémoire solide constituée d’un alliage de germanium, d’antimoine et de tellure qui change d’état lorsqu’il est traversé par un courant. Quels sont les avantages nous direz-vous ? Un taux de transfert plus élevé, une très faible latence et plus de cycles d’écriture que la puce NAND.

Mais ce n’est pas tout. Une mémoire hybride a des performances jusqu’à 275 fois plus élevées qu’un SSD en PCI-E. Bien entendu tout ceci n’en est pas encore à une phase de production de masse, mais cela laisse une ouverture plus qu’intéressante pour le futur de la mémoire.

admin-ajax

Contenu en rapport

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
krisvonsiksteen
krisvonsiksteen
11 mai 2014 13 h 22 min

j’aimerai bien tester oui oui oui^^