Les MI300A d’AMD alimentent le supercalculateur Adastra français !

0

Direction la France et plus précisément au CINES à Montpellier où l’on retrouve un supercalculateur : Adastra. Ce dernier est alimenté par les derniers APU de classe Exascale d’AMD : les MI300A. Ce dernier se classe en 17e position des supercalculateurs les plus puissants au monde avec une puissance de calcul de 46,1 PFLOP !

Des MI300A alimentent Adastra ! 

Adastra supercalculateur

Concernant la configuration de la machine, nous retrouvons des armoires HPE Crat EX4000. Ces dernières contiennent un total de 14 lames HPE Cray EX255a disposant des fameux APU MI300A. Enfin, pour interconnecter tout ce petit monde, nous retrouvons des switches Slingshot HPE permettant des connexions de 200 Gbps par port. Au final, les premiers essais de novembre ont révélé une puissance de calcul totale de 46,1 PFLOP. Petite précision, ce superordinateur servira à la recherche pour les milieux climatiques, l’astrophysique, la chimie, etc.

Un MI300A, quesako ? 

Vulgairement, un APU MI300A c’est un APU combinant une très grosse partie graphique combinée à des cœurs CPU. Dans ce cas précis, la configuration mixe des cœurs Zen4 via des CCD similaires à ceux des Epyc 9004 et une partie GPU CDNA3 massive. On parle d’un iGPU disposant de 228 Compute Units pour un total de 14 592 Stream Processors. La partie CPU de son côté est constituée de trois CCD renfermant chacun huit cœurs Zen4 pour un total de 24.

Publicité

AMD Instinct MI300A

Enfin, ne reste plus qu’à parler de la partie mémoire qui est également colossale. On parle ici de mémoire HBM3 présente à hauteur de 192 Go, le tout, couplé à un bus de 8192 bits. Tout ceci permet une bande passante pointant à 5,3 To/s.

Quant aux fréquences, nous retrouvons un GPU tournant à 2100 MHz en pic tandis que le TDP pointe à 760W en pic (base à 550W). AMD annonce des performances atteignant les :

  • Single Precision Matrix (FP32) : 122,6 TFLOPs
  • Double Precision Matrix (FP64) : 122,6 TFLOPs
  • Half Precision (FP16) : 980,6 TFLOPs

Il va sans dire que ce modèle profite d’une conception en chiplet laquelle allie plusieurs gravures : 5 nm et 6 nm. Enfin, c’est un modèle qui renferme 153 milliards de transistors.

La popularité devrait aussi être au rendez-vous avec des ventes estimées entre 300 000 et 400 000 unités en 2024. De plus, Microsoft Azure serait le premier service cloud à fonctionner avec ce matériel.

Décidément, entre Intel et là AMD, NVIDIA a du souci à se faire et risque de ne plus être en situation de monopole… D’un autre côté, quand on voit les délais d’attente, on se dit qu’il y a de la place pour les petits copains.

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires