Le logiciel Basemark GPU passe en version 1.2

Lorsque l’on parle de benchmarks synthétiques, on pense directement à UL Benchmark (anciennement Futurmark) et la série des 3DMark. Mais voilà, en 2018, un nouveau bench a débarqué avec le logiciel Basemark GPU, qui passe aujourd’hui en version 1.2. Il s’agit d’un logiciel qui utilise comme moteur Rocksolid Engine et qui peut être lancé sur PC ou mobile. Cette nouvelle version se targue d’être le seul véritable benchmark multiplateforme disponible à l’heure actuelle.

Un seul benchmark mais plusieurs paramètres :

Cette nouvelle version ne propose qu’un seul benchmark mais plusieurs paramètres de tests. Les deux principaux étant, la possibilité d’opter pour un API : Vulkan, DirectX12 et OpenGL. L’autre paramètres étant une résolution médium (1080p) ou high (2160p). Ensuite, vous avez aussi la possibilité de passer en mode custom afin d’appliquer vos propres paramètres.

Pour les tests, j’ai opté pour la résolution high qui me semble la plus pertinente. Par exemple, en définition médium avec une RTX 2070 Super, la durée du benchmark n’est que de quelques secondes avec un max de 1808 FPS de comme le montre les captures ci-dessous. L’intérêt est donc très limité.

En gros, plus la carte est puissante et plus le benchmark est rapide. Vous avez aussi la possibilité d’ouvrir le graphique afin d’avoir plus de détails sur les résultats. Un historique de vos derniers résultats est également disponible ainsi que la possibilité de partager vos performances en ligne.

Nos tests et nos résultats :

Je me suis empressé de ressortir une série de cartes graphiques à ma disposition afin de vous donner une idée des résultats que j’ai pu obtenir avec la configuration suivante. Petite remarque, celle-ci est différente de celle que nous utilisons pour notre protocole de tests GPU car, c’est une configuration que je teste actuellement.

  • Carte mère : Asus Rampage VI Extreme Encore
  • Processeur : Intel i9-10980XE à 4.5 GHz (45×100 MHz) 1,25 V
  • Mémoire : Corsair Dominator 4 x 8 Go à 4200 MHz
  • Système de refroidissement : EK Velocity + radiateur de 480 mm
  • SSD : Western Digital Black SN750 500 Go + radiateur EKWB
  • Alimentation : Corsair AX1600i
  • Système d’exploitation : Windows 10 64 bits (version 1909)
  • Écran : Asus PG27UQ

Une seule inconnue persiste encore quand à l’impact du processeur sur le résultat. Je referais une autre série de tests avec le 9900K d’ici quelques jours et je mettrais à jour cette news. Sinon, les cartes NVIDIA semblent être favorisées par rapport aux modèles de chez AMD qui, par rapport aux 3DMark, souffrent un peu plus. Pour une raison non identifiée, la RX 5500 XT a provoqué des crashs en DirectX 12 d’où l’absence de score.

Alors, faites chauffer votre configuration, télécharger cette nouvelle version Windows et rendez-vous sur le forum afin que nous puissions comparer nos scores !

Contenu en rapport

Partager
Publié par
CornerJack

Publications récentes

Les RTX 3000 avec de l’AMD 5000 dans les portables début 2021

C'est une double information que nous avons aujourd'hui. Elle concerne tout d'abord une fuite d'un…

24 novembre 2020

Vermeer 5600X + chipset X470, oui ça fonctionne !

Lors de l'annonce par AMD de ses nouveaux processeurs Vermeer Ryzen 5000, nous étions en…

23 novembre 2020

Plus de secret sur les specs de la RTX 3060Ti

Les dernières fuites publiées par Videocardz viennent confirmer définitivement les spécifications de la Nvidia GeForce…

23 novembre 2020

Cyberpunk 2077 : les configs recommandées se détaillent !

Nous sommes à moins de 20 jours du lancement de Cyberpunk 2077 et les configurations…

23 novembre 2020

FastPass : l’actu de la semaine résumée en vidéo

FastPass 23/11/2020 : du cooling, Apple et ses M1 et les RX 6700 L'incroyable kit…

23 novembre 2020

Test : Roccat Vulcan TKL Pro

Cela faisait longtemps que nous n'avions pas eu l'occasion de tester du matériel Roccat chez…

23 novembre 2020