AMD Ryzen, plus performant qu’un i7 6900K

15
5440

Ca y est c’est officiel, la nouvelle gamme d’AMD, qui va remplacer Streamroller (2012), est présentée. Elle portera le doux nom de Ryzen, un nom proche du nom de code Zen avec lequel on l’appelle depuis 2014.

Des specs :

AMD a commencé sa présentation pile à l’heure et a mis en avant les nouveautés techniques de ses processeurs. Lisa Su a commencé en expliquant que les objectifs qu’ils s’étaient fixés (notamment le gain de +40 % en IPC par rapport à la génération actuelle) ont été atteint et même dépassés.

Au niveau des specs, Lisa a présenté des éléments que nous savions déjà. Nous retrouvons :

  • 8 coeurs / 16 threads,
  • fréquence de 3.4 GHz minimum,
  • 512 Ko de cache L2 par coeur (total de 4 Mo)
  • 8 Mo de cache L3 par bloc de 4 coeurs (total de 16 Mo)
  • 95 W de TDP

Des technos :

Le smartPrefetch est une technologie mise en place pour charger les données en cache de bas niveau (mémoire extrêmement rapide) avant qu’on ait besoin de cette donnée. Le processeur se retrouve à faire toute une série de prédiction, et sera cette fois-ci épaulés par des réseaux neuronaux. Ceux-ci apprendront les schéma globaux d’utilisation des données dans un programme pour en faire des prédictions les plus justes possibles et gagner en performances. AMD annonce que 1/4 des gains de l’architecture provient de cette nouvelle technique de prefetch. Pour en savoir plus sur le prefetch, direction ici.

Ils ne se sont malheureusement pas attardés sur Extended Frequency Range, Precision Boost et Pure Power, qu’ils expliciteront plus tard. Lisa Su a expliqué que cela permettait au processeur de se booster lui-même selon la température. Cela fonctionnerait avec de l’AirCooling, du Watercooling mais également avec de l’azote liquide ! En attendant, des éléments de réponses sont présents sur leurs slides.

Du Gaming :

Tout le long du show, AMD n’a cessé de répeter qu’ils étaient attaché au gaming. C’est donc une présentation faite pour les gamers. Nous avons vu du Battlefield 1, du Battlefront Rogue One, le tout en 4K bien évidemment, « maxed out » et à plus de 60 FPS. Rappelons cependant que nous avons expliqué sur notre dossier CPU Limited que la Résolution 4K est peu demandeuse en ressources CPU.

Cependant, lorsque vous streamez en même temps que vous jouez, la charge CPU augmente fortement. Des pro-gamers jouaient et streamaient en même temps. Les configs équipées en Ryzen et en i7 6900K tenaient bien la charge, ce qui n’était pas le cas du i7 6700K, qui provoquait, avec le stream en 4K, des micro-coupures. Un avantage clair pour le CPU AMD pour les streamers par rapport au fer de lance Intel à 350 €.

Supérieur au i7 6900K :

A chaque fois, pour comparer, AMD a mis son nouvel étalon en face du Core i7 6900K, le i7 8 coeurs le plus récent d’Intel. AMD a montré un bench comparatif, lancé en live dans la salle, opposant le i7 6900K (3.2/3.6 GHz) à Ryzen (3.4+ GHz). Celui-ci s’est exécuté en 59 secondes sur le i7 et en 54 secondes sur Ryzen. Cela fait un avantage de 10 % environ.

Dans la communication qu’a fait AMD sur son Ryzen, on se trouve avec un positionnement de performance au niveau du i7 6900K. Mais AMD a raillé à plusieurs reprises le prix du i7, à plus de 1000 €. Il est donc probable que le Ryzen soit bien moins cher. Nous spéculations partaient sur $500 pour le plus gros modèle. A voir si cela se confirmera.

AMD a également insisté sur le fait que Ryzen a un TDP de 95 W, contre 140 W pour le i7 6900K.

D’autres gammes :

AMD a présenté en priorité leur gamme PC Desktop pour montrer qu’ils pouvaient rivaliser avec les CPU Intel les plus puissants. Celle-ci s’appelle Summit Ridge et tourne sur une plateforme AM4. Nous ne savons toujours pas comment sera articulée cette gamme si ce n’est que le flagship sera en 8C/16T 3.4 GHz. Des versions quad core et peut-être hexa core verront le jour.

D’autres gammes feront leur apparition dans un second temps : Raven Ridge pour les PC portables, et Naples pour les serveurs.

Au final, AMD a terminé en beauté en montrant en jeu un PC. Ce PC a la particularité d’être équipé de leur nouvelle carte graphique Vega, qui sera révélée plus tard.

Lisa Su a bien mis l’accent sur le fait qu’ils seront « right on track » pour le premier trimestre, donc une sortie très prochaine. Quant aux tarifs, ceux-ci demeurent inconnus. Nous pensons qu’ils ne dépasseront pas les $500, ce qui est une bonne nouvelle pour la concurrence. Cela obligerait Intel peut-être à revoir ses prix, pour la première fois en environ 10 ans.

15
Poster un Commentaire

avatar
6 Fils de commentaires
9 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
9 Auteurs du commentaire
R4Juw De Fruitsjackloulou93NiuulhAyoross Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Juw De Fruits
Invité

Np! Je comprends la dissidence des mains vis à vis de la tête, j’en souffre également!

Juw De Fruits
Invité

Alors j’ai suivi la conférence également. Si je ne dis pas de connerie on parle de 1st Quarter, ce qui correspond au premier trimestre et non au premier semestre.

Ayoross
Invité
Ayoross

Attention avec les titres racoleurs, on risque d’être déçus au final !

Niuulh
Membre

Décu de ..? Dans tous les cas Zen sera deux fois moins cher qu’un 6900k

ShiniGami
Invité
ShiniGami

En plus vis a vis du streaming ça a l’air d’être costaud , donc pour moi sauf s’ils ont pimper leurs tests , c’est validé .
Vivement qu’ils sortent , avec un petit combo asrock xD

Lestdown
Membre

Vive la concurrence, on en manque depuis longtemps, Intel va peut-être revoir ça copie avec son 6900 à 1000 e, et pan dans les dents.

ShiniGami
Invité
ShiniGami

Ils pouvaient pas le sortir 6 mois plus tôt ? comme ça je me serais pas pris les 1000 € dans le luc …..

BouB
Invité

Ils n’indiquaient pas la freq du cpu contrairement à l’intel (3.2 donc turbo coupé ?) mais néanmoins ça semble déjà pas mal :)

Par ailleurs elle a indiqué qu’on pourrait DL leurs fichiers de test sur leur site, quelqu’un les a ? :)

ShiniGami
Invité
ShiniGami

Ou ils ont omis de télécharger l’exe de chez Intel pour le turbo 3.0 .
D’ailleurs si tu assigne pas a quel appli tu le désigne , ton turbo 3.0 sert a rien .
Sinon c’est quelques réglages dans le bios a faire .
Ils pouvaient pas faire un truc complétement transparent comme avec le turbo 2.0 ?

JackX
Membre
JackX

Ils ont bien dit que le CPU Ryzen était à 3.4ghz turbo off et le intel 6900k à stock avec turbo activé qui est bien comique vu que le turbo d’intel s’applique seulement à quelques cœurs et à pleine charge, reste à sa fréquence de base.

R4
Invité
R4

Sauf erreur de ma part (et de intel ark), le turbo de 3.7 s’applique sur tous les coeurs tandis que le turbo de 4GHz est lui monocoeur. Mais le test de l’ipc et smt était déjà connu, ce qu’on apprend aujourd’hui c’est que le tout est contenu dans un tdp de 90w. Ce qui a également été montré de nouveau, c’est le test handbrake qui offre un autre type de charge sur le cpu, également en faveur de amd. Tout ce qui nous manque pour compléter le tableau aujourd’hui c’est les performances monocore et l’impact d’un dual channel par rapport… Lire la suite »